FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Fin XVIIe siècle) D’après l’ancien occitan tambala, issu de l’arabe طبل, tabl (« tambour »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
timbale timbales
\tɛ̃.bal\
 
Percussionniste avec deux timbales. (1)

timbale \tɛ̃.bal\ féminin

  1. (Musique) Sorte de tambour composé d’un demi-globe de métal sur lequel est tendue une peau dont la tension est réglable.
    • Les timbales étoient autrefois plus en usage parmi les Alemans & les Espagnols que parmi les François qui ne s’en servoient que quand ils les avoient gagnées sur les ennemis, mais aujourd’hui le Roi en donne à qui il lui plaît & principalement aux compagnies d’ordonnance. — (Pierre Richelet, Dictionnaire françois, contenant les mots et les choses, plusieurs nouvelles remarques sur la langue française, ses expressions propres, figurées et burlesques, la prononciation des mots les plus difficiles, le genre des noms, le régime des verbes, avec les termes les plus communs des arts et des sciences: le tout tiré de l’usage et des bons auteurs de la langue française, Jean Herman Widerhold, Genève, 1680, page 450)
    • Le roulement de timbale produit un effet surprenant dans le crescendo et le forté d’un orchestre nombreux ; il a quelque chose de mystérieux et de sinistre s’il est fait pianissimo, ou si les timbales sont voilées [...]. — (Castil-Blaze, Dictionnaire de musique moderne, tome 2, Au magasin de musique de la Lyre moderne, Paris, 1825, page 241)
    • Passionné de percussions depuis l’âge de 6 ans, Alexandre Turco, 16 ans, vient de se distinguer aux timbales, lors d’un prestigieux concours international en Italie. — (Valérie Freund, Un élève du conservatoire gagne un prix international, lalsace.fr, 22 octobre 2019)
  2. Gobelet de métal.
    • — N’y a-t-il pas un bon orfèvre à Bar-le-Duc ? — Oh ! oui, monsieur, celui qui a ressoudé la timbale d’argent de mademoiselle Andrée. — (Alexandre Dumas, Joseph Balsamo, 1846)
    • Deux couverts, avec des timbales d’argent, y étaient mis sur une petite table. — (Gustave Flaubert, Madame Bovary, 1857)
  3. (Cuisine) Moule de forme circulaire.
  4. Croûte de pâtisserie dans laquelle on sert certains mets accommodés avec une sauce.
    • Une timbale de macaroni.
    • Une timbale de queues d’écrevisses.

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • timbale sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier