Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Dérivé de commission avec le suffixe -aire.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
commissionnaire commissionnaires
\kɔ.mi.sjɔ.nɛʁ\

commissionnaire \kɔ.mi.sjɔ.nɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Celui qui est chargé d’une commission pour quelque particulier.
    • Un commissionnaire passait, on le chargea de la malle. — (Alexandre Dumas Père, Le Comte de Monte-Cristo, 1846)
    • Jeanne et Marie, en compagnie d’Arlette, procèdent à leurs achats hebdomadaires. Elles sont suivies d’un commissionnaire de douze ans qu’elles ont embauché pour quelques sous. — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, page 213.)
  2. (Canada) Profession gouvernementale de gardien de sécurité et personnel assimilé.
  3. (Commerce) Celui qui fait profession d’acheter ou de vendre pour le compte d’autrui et spécialement pour le compte des fabricants et des commerçants.
  4. (Vieilli) Celui dont le métier est de porter des messages ou des fardeaux.
    • Si tu acceptes, je vais leur envoyer une de tes cartes de visite par un commissionnaire. — (Émile Zola, La Curée, 1871)
    • À toute allure les autobus, les omnibus et les charrettes de commissionnaires voituraient malles et valises vers la gare ; sur les quai envahis, l’exode des hiverneurs d’élite se heurtait à la bousculade des voyageurs de toute espèce. — (Paul Margueritte, Jouir, 1918, tome 2, p. 260)

AbréviationsModifier

SynonymesModifier

TraductionsModifier

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici. Du français.

Nom commun Modifier

commissionnaire \Prononciation ?\ (pluriel à préciser)

  1. (Canada) Profession gouvernementale de gardien de sécurité et personnel assimilé.

AbréviationsModifier