Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe Modifier

confier \kɔ̃.fje\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se confier)

  1. Commettre quelqu’un ou quelque chose à la probité, au soin, à l’habileté de quelqu’un.
    • Les affaires courantes de la Caisse, en tant qu’elles ne sont pas expédiées par les employés de la Caisse, pourront, par décision du Conseil d’administration, être confiées à des commissions spéciales […]. — (Statut de la Caisse locale générale de secours en cas de maladie pour l'arrondissement de Metz-campagne - Valable à partir du 1er janvier 1914, § 90, imp. H. Jauch, Metz, 1914, p.44)
    • Elle a confié sa fille à une de ses amies. - Confier un dépôt. - Je vous ai confié ce que j’avais de plus précieux et de plus cher.
    • Je le confie à vos soins. - Confier à un domestique la garde d’une maison.
  2. Dire en confidence.
    • Confier son secret à un ami. - Je vous confie mes craintes.
    • Il me confia ses peines. - Elles se confièrent mutuellement leurs projets. - C’est un secret que je confie à votre amitié.
  3. (Figuré) Se dit, dans les deux sens, en parlant des choses physiques ou morales, considérées comme dépositaires, agents ou confidents.
    • Confier des semences à la terre. - Confier sa destinée au hasard.- Rien de ce qu’il confie à sa mémoire ne s’en efface. - Il serait dangereux de confier ce secret au papier.
  4. (Pronominal) S’en remettre à quelqu’un de ce à quoi on s’intéresse.
    • Il s’est confié en ses amis. - Se confier en soi- même.
    • (Par extension)Se confier en ses forces, en la bonté de quelqu’un. - Se confier au hasard.

DérivésModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

HomophonesModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier