FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Verbe 1) Du vieux-francique *hottisôn (« balancer »). De la famille du flamand hotsen, hutsen du wallon hossî (« balancer »).
(Verbe 2) Dénominal de hoche.

Verbe 1 Modifier

hocher (h aspiré) \ɔ.ʃe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Secouer ; remuer.
    • Ooah ! dit le chef en hochant la tête et réfléchissant profondément sur cette réponse. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Bernard sourit, hocha la tête et, glorieux de son vêtement coupé dans une étoffe cannelle de mauvais goût, m'offrit une cigarette. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Il hochait le chef, tout pareil à l'un de ces branle-tête que vendent les camelots dans les villes aux jours de grande foire. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Quand le chef monta sur l’estrade, le pianiste leva les yeux et lui sourit. Puis il hocha la tête, et l'on entendit le frémissement des violons, la pulsion d'un pouls profond qui annonçait l’entrée du piano. — (Michel Benoît, Le Secret du treizième apôtre, Éditions Albin Michel, 2006, chap. 68)
  2. (En particulier) Secouer un arbre pour en faire tomber les fruits, notamment les pommes à cidre.
  3. (Intransitif) Branler.
    • Hocher de la tête. - Un cheval qui hoche du mors.
  4. Marquer, en levant subitement la tête en haut, qu’on désapprouve quelque chose ou qu’on ne s’en soucie guère.
    • Au point du jour,[…], le digne savant qui avait hoché la tête à tout ce que son ami lui avait dit, s’obstinant sans vouloir donner de raisons, dans son projet de sortie, quittait le camp. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)

DérivésModifier

TraductionsModifier

Verbe 2Modifier

hocher (h aspiré) \hɔ.ʃe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Marquer d’une hoche.
    • Hocher une taille de boulanger.
  2. Faire une entaille sur le bord d'une pièce de tissus.

ParonymesModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  • Tout ou partie de cet article a été extrait du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition, 1932-1935 (hocher), mais l’article a pu être modifié depuis.
  • Jean-François Michel, Dictionnaire des expressions vicieuses usitées dans un grand nombre de départemens et dans la ci-devant Province de Lorraine, Nancy, 1807.

Ancien françaisModifier

Verbe Modifier

hocher \Prononciation ?\ intransitif (voir la conjugaison)

  1. Variante de hochier.

RéférencesModifier