FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIXe siècle) Du normand, plus exactement du guernesiais, introduit par Victor Hugo en 1866 dans Les Travailleurs de la mer. Provenait du latin polypus, lui-même emprunté au grec ancien πολύπους, polipus (« plusieurs pieds »). Il supplante rapidement le mot poulpe dans l’usage courant.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
pieuvre pieuvres
\pjœvʁ\
 
Une pieuvre. (1)

pieuvre \pjœvʁ\ féminin

  1. Mollusque marin que l’on appelle aussi poulpe.
  2. (Cuisine) Chair de cet animal.
    • […], je fus amené à goûter tous les mets étranges qui constituaient le repas. Il y avait de la pieuvre crue marinée dans du jus de citron sauvage, de la pieuvre rôtie sur des pierres rougies au feu, […]. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
  3. (Figuré) Mafia.
  4. (Informatique) Câble informatique se séparant en plusieurs extrémités.
  5. (Téléphonie) Téléphone sans fil multidirectionnel pour audio-conférence.

SynonymesModifier

Appareil d’audioconférence

DérivésModifier

HyperonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • pieuvre sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier