FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin sector (« personne qui tranche »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
secteur secteurs
\sɛk.tœʁ\

secteur \sɛk.tœʁ\ masculin

 
Deux secteurs (sens 11)
  1. (Géométrie) Partie d’un disque qui est comprise entre deux rayons quelconques.
    • Secteur sphérique, solide engendré par un secteur [de disque] tournant autour d'un des rayons qui le délimitent.
  2. (Astronomie) Instrument d’astronomie, qui a moins d’étendue que le quart de cercle.
  3. (Militaire) Portion d’une enceinte fortifiée, d’un front de combat, placée sous les ordres d’un commandant particulier, ordinairement d’un commandant de division.
    • C’est un secteur calme.
  4. (Administration) Circonscription administrative.
    • Secteur postal,
  5. (Spécialement) Subdivision de réseau de distribution électrique.
    • Le quartier est plongé dans le noir, il y a une panne de secteur.
  6. (Par extension) (Électricité) Le courant électrique, en environnement domestique.
    • Cet appareil doit être branché sur le secteur.
  7. (Économie) Subdivision de l’économie en fonction de l’activité des entreprises qui appartiennent à une même catégorie.
    • C'est ce qui explique à la fois le caractère rachitique du secteur commercial créé par les petits colporteurs et boutiquiers chinois, et son développement à pas de tortue. — (Hai Quang Ho, Histoire économique de l'île de la Réunion (1849-1881), page 288, L'Harmattan, 2004)
    • L’anarchisme s’est surtout manifesté par des grèves dures, conduites dans les secteurs les plus sensibles de l’économie d’exportation : bananeraies de Colombie, compagnies pétrolières du Mexique, […]. — (Pierre Vayssière, Les révolutions d'Amérique latine, Éditions du Seuil, 1991, page 105)
    • Autre secteur où la baisse séculaire des prix favorise la production et la productivité : celui des transports. — (Jean-Pierre Rioux, La révolution industrielle : 1780-1880, Éditions du Seuil, 1971, p.85)
  8. (Géographie) Subdivision phytogéographique.
    • Les flores montagnardes dans le secteur alpien sont réparties essentiellement sur les Vosges, le Jura et les Préalpes de Savoie, Dauphiné et Provence. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.91)
  9. (Informatique) Plus petite unité de stockage sur un support de donnée.
  10. (Technique) Appareil servant à régler le mouvement des broches sur les métiers à tisser à renvider.
  11. (Technique) Guide d'un levier, d'une manette de commande.

DérivésModifier

HolonymesModifier

Informatique :

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • secteur sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier