FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1155) De l’ancien français sorcil (masculin) ou sorcille (féminin), issu du latin supercilium (« sourcil »), composé de super (« au-dessus ») et de cilium (« cil ou paupière »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
sourcil sourcils
\suʁ.sil\
ou \suʁ.si\
 
Sourcil

sourcil \suʁ.sil\ (ou \suʁ.si\) masculin

  1. (Anatomie) Saillie en forme d’arc, garnie de poils, qui se trouve au-dessus de chaque œil.
    • Elle […] se rejeta au fond de la voiture après avoir laissé échapper un léger mouvement de sourcils comme pour approuver son mari. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Je ne revois que l’expression presque triste déjà de son sourire et que la ligne de ses sourcils, si extraordinairement relevés au-dessus des yeux, écartés de l’œil en grand cercle. Je n’ai vu les pareils nulle part… si pourtant : dans une statuette florentine de l’époque de Dante ; et je me figure volontiers que Béatrix enfant avait des sourcils très largement arqués comme ceux-là. — (André Gide, La porte étroite, 1909, réédition Le Livre de Poche, pages 15-16)
  2. (Anatomie) Ces poils eux-mêmes.
    • Cet homme, sans chaperon et sans veste, au regard abruti, à la barbe et aux sourcils tachetés de plâtre, c'était son père! — (Saintine, Une maîtresse de Louis XIII, Paris : Librairie de L. Hachette & Cie, 1858, page 78)
    • 10 mai 1940 – Il a le regard aussi noir que les cheveux et enfoncé sous d’épais sourcils en coup de fouet. — (Benoîte et Flora Groult, Journal à quatre mains, Denoël, 1962, page 12)
    • […] : le chapeau melon noir, le maillot de corps sous un paletot d’une tout autre saison, et les yeux en boules de loto sous des sourcils très minces au-dessus d’un nez tout en glissade, qui s’avançait moins comme un organe olfactif, qu'en instrument de tâtonnement précautionneux et de flair presque canin, […]. — (Romain Gary, Europa, Paris : Gallimard, 1972, page 348)
    • Suivirent des frimeuses téléphonant, des cadres sportifs, des exhibeurs de pectoraux, des enfants aux sourcils froncés d'inquiétude que leurs pères tenaient par la main, […]. — (Charles Dantzig, Nos vies hâtives, éditions Grasset, 2001)

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • sourcil sur l’encyclopédie Wikipédia  
  • sourcil sur le Dico des Ados  

RéférencesModifier

  1. Mathieu Avanzi, Université de Neuchâtel, Les régionalismes du Nord-Pas-de-Calais et de Wallonie, « La prononciation du mot sourcil » sur Français de nos régions, 1er mars 2017. Consulté le 18 novembre 2020.
  2. Mathieu Avanzi, Université de Neuchâtel, Les régionalismes du Nord-Pas-de-Calais et de Wallonie, « La prononciation du mot sourcil » sur Français de nos régions, 1er mars 2017. Consulté le 18 novembre 2020.