Voir aussi : BRU, brú, Brû, bru-

Conventions internationalesModifier

Symbole Modifier

bru

  1. (Linguistique) Code ISO 639-3 du bru de l’Est.

RéférencesModifier

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom commun 1) (XIIe siècle) Du bas latin des Balkans brutis, (« belle-fille »), introduit par les Goths au IIIe siècle, supplantant le latin nurus. Apparenté au gotique 𐌱𐍂𐌿𐌸𐍃 bruþs, (« jeune mariée »), ainsi qu’à l’anglais bride et à l’allemand Braut (« fiancée, mariée ») [1].
(Nom commun 2) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
bru brus
\bʁy\

bru \bʁy\ féminin (pour un homme, on dit : gendre)

  1. (Vieilli) ou (Canada) (Famille) Épouse du fils ou de la fille de quelqu’un.
    • Par un hasard assez rare, elle était au mieux avec sa bru ; il faut dire qu’Angèle n’avait pas une volonté et qu’on pouvait disposer d’elle comme d’un meuble. — (Émile Zola, La Fortune des Rougon, G. Charpentier, Paris, 1871, chapitre II, réédition 1879, page 77)
    • Le fils aîné de Mariette est à la guerre. Avec elle est restée sa bru, la frêle, taciturne et héroïque Anne-Marie, […]. — (Léon Trotsky, Le Drame du prolétariat français, 1922, annexe à l’édition de 1964 de Littérature et Révolution (les Lettres Nouvelles, éditeur))
    • La belle-mère ne se consolait pas d’avoir une bru qui lui ressemblât si peu. — (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans « Trois contes de l’Amour et de la Mort », 1940)

SynonymesModifier

HyperonymesModifier

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
bru brus
\bʁy\

bru \bʁy\ masculin

  1. (Viticulture) Espèce de raisin anciennement cultivé en Corrèze.

PrononciationModifier

  • France : écouter « la bru [l̪a bʁy] »
  • France : écouter « bru [bʁy] »
  • France (Paris) : écouter « bru [bʁy] »
  • Suisse (canton du Valais) : écouter « bru [bʁy] »
  • France (Toulouse) : écouter « bru [bʁy] »
  • (Région à préciser) : écouter « bru [bʁy] »
  • France (Saint-Étienne) : écouter « bru [Prononciation ?] »
  • Suisse (Lausanne) : écouter « bru [Prononciation ?] »

AnagrammesModifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

CatalanModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif Modifier

bru \ˈbɾu\ masculin (féminin : bruna)

  1. Brun.

SynonymesModifier

GalloModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

bru \Prononciation ?\ masculin (graphie inconnue)

  1. Bruit.

RéférencesModifier

KotavaModifier

ÉtymologieModifier

Racine inventée arbitrairement[1].

Nom commun Modifier

bru \bru\

  1. Fosse commune.

PrononciationModifier

  • France : écouter « bru [bru] »

RéférencesModifier

  • « bru », dans Kotapedia
  1. Selon l’argumentaire développé par l’initiateur du kotava, cette langue ne tire pas des autres langues son vocabulaire.

OccitanModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
bru
[Prononciation ?]
brus
[Prononciation ?]

bru [Prononciation ?] (graphie normalisée)

  1. (Auvergnat) Bruit.

RéférencesModifier

  • Pierre Bonnaud, Dictionnaire général français-auvergnat, 1996, page 318

Vieil anglaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

bru \Prononciation ?\

  1. (Anatomie) Sourcil.