Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIIIe siècle) Du moyen haut-allemand bridel [1] (→ voir bridle en anglais) qui correspond au vieux haut-allemand brittil qui nous donne bretelle.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
bride brides
\bʁid\

bride \bʁid\ féminin

  1. (Équitation) Harnais placé sur la tête du cheval et destiné à l’arrêter ou à le diriger, selon la volonté du cavalier.
    • Les brides et les bâts des chameaux étaient tout parés de perles brillantes et de pompons multicolores. — (Out-el-Kouloub, Zariffa, dans Trois Contes de l’Amour et de la Mort, Corrêa, 1940)
    • Quant aux brides, aux mors, aux têtières, aux frontails, nos langues du Nord sont trop froides, trop pauvres, trop mesquines, pour en décrire les somptuosités. — (Théophile Gautier, L’Inde, dans Caprices et zigzags, 1852)
    • A la bride et au mors arabe on ajoute, aux grandes occasions, une large bande frontale ornée de franges et un gros gland pendant au cou du cheval. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 85)
    • La bride se compose de trois parties : la monture, le mors et les rênes.
  2. (Par extension) Les rênes seules.
    • De Mouy descendit de cheval, jeta la bride aux mains de son laquais, s’achemina vers le guichet, se fit reconnaître de la sentinelle, […]. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, vol. I, ch. V)
    • […]; et le maréchal, […], tenait le cheval par la bride, parce que le cheval était un peu nerveux. — (Gilbert Guisan, C.-F. Ramuz ou Le génie de la patience, page 43, E.Droz, 1958)
  3. (Figuré) Obstacle, frein, retenue.
    • Lâcher la bride à ses passions.
    • Lâcher la bride, mettre à quelqu’un la bride sur le cou : Lui laisser toute liberté d’agir.
  4. Lien pour retenir certaines coiffures qui passe ou qu’on noue sous le menton.
    • Brides d’un bonnet, d’un chapeau de femme.
    • Droite et maigre dans sa robe noire, la tête prise dans son bonnet à brides, elle regardait les trois tombes des Maloret, pinçant la bouche et fronçant les narines, comme si elle eût soupçonné les trois défunts, non seulement de puer vers son nez, mais encore de le faire exprès. — (Marcel Aymé, La jument verte, Gallimard, 1933, collection Le Livre de Poche, page 238.)
    • Elle était toujours vêtue de noir et portait un petit chapeau dont les brides étaient nouées sous le menton en une élégante rosette. — (Édouard Bled, J’avais un an en 1900, Fayard, 1987, Le Livre de Poche, page 66.)
  5. Espèce de boutonnière qui se fait aux manches et aux cols des femmes pour les fixer à un bouton.
    • La bride se fait en saillie sur l’étoffe ; c’est un feston sur des fils posés en demi-cercle et pouvant entourer le bouton. La bride n’est attachée à l’étoffe que par ses deux côtés, tandis que la boutonnière est dans l’étoffe même.
  6. Points aux deux extrémités d’une boutonnière pour empêcher qu’elle ne se déchire.
  7. Maille échappée dans un bas de soie.
  8. (au pluriel) Petits tissus de fil qui servent à joindre les fleurs les unes avec les autres dans l’espèce de dentelle qu’on nomme point de France, de Venise, de Malines.
  9. (Chirurgie) Filaments membraneux que l’on trouve souvent dans le foyer des abcès ou dans les plaies profondes, et qui s’opposent à la sortie du pus, ou établissent des adhérences vicieuses.
    • Détruire les brides.
  10. (Marine) Sorte de grande crampe qui lie le bout de la quille avec l’étambot.
  11. Pièce de la batterie d’une arme à feu.
  12. Outil de charron.
  13. Plaque de fer, utilisée par les plombiers, carrée et évidée en rond dans le milieu, pour tenir lieu de soudure.
  14. Lien de fer pour assujettir une pièce de bois, un tuyau de conduite, etc.
  15. Sorte de point d’Alençon dont le tissu est beaucoup plus fort que le réseau.

SynonymesModifier

DérivésModifier

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe brider
Indicatif Présent je bride
il/elle/on bride
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je bride
qu’il/elle/on bride
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
bride

bride \bʁid\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de brider.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de brider.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de brider.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de brider.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de brider.

PrononciationModifier

ParonymesModifier

RéférencesModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • bride sur l’encyclopédie Wikipédia  

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’anglo-saxon brȳd (même sens).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
bride
\ˈbɹaɪd\
brides
\ˈbɹaɪdz\

bride \ˈbɹaɪd\

  1. Jeune mariée (pendant la journée de la cérémonie du mariage).

AntonymesModifier

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

PrononciationModifier

  • États-Unis : écouter « bride [bɹaɪd] »

BretonModifier

Forme de verbe Modifier

Mutation Forme
Non muté bride
Adoucissante vride
Durcissante pride

bride \ˈbriːde\

  1. Troisième personne du singulier de l’imparfait de l’indicatif du verbe bridañ/bridiñ.

AnagrammesModifier