Étymologie

modifier
(Nom 1) Mot dérivé de barbe avec les suffixes -ille et -on. Utilisé dès le XIVe siècle pour désigner un poil de barbe.
(Nom 2) De l’ancien français barboillon (XIVe siècle), diminutif de barbeau[1].

Nom commun 1

modifier
Singulier Pluriel
barbillon barbillons
\baʁ.bi.jɔ̃\
 
Un poisson à quatre barbillons (1).

barbillon \baʁ.bi.jɔ̃\ masculin

  1. Filament que l’on trouve de chaque côté de la bouche de certains poissons et des insectes.
    • La tête est petite et comporte 6 barbillons, 4 à la lèvre supérieure et 2 à la lèvre inférieure. — (La loche franche, vallee-dordogne.com, consulté le 5 août 2020)
    1. (Par métonymie) Poisson doté de barbillon, notamment le barbeau.
      • Des pêcheurs tout au long,
        Prêts à livrer bataille
        A quelque barbillon
        Plutôt qu’à la blanchaille.
        — (Maurice Davau, Souvenirs en forme de poèmes, La Loire (1990), C.L.D., 2005)
  2. (Au pluriel) Replis membraneux placés sous la langue du cheval ou du bœuf et destinés à faciliter les mouvements de cet organe.
  3. (Au pluriel) Plis de chair qui pendent de chaque côté du bec du coq.
    • Signalons que cette fonction de signal est également assurée par la taille de la crête, la forme des plumes de la queue et les barbillons, cette peau flasque qui pend sous le bec. — (la crête des poules..., guichetdusavoir.org, 22 janvier 2007)
  4. Pointe inversée sur un hameçon pour éviter un décrochage du poisson, ardillon.
    • "On utilise des hameçons sans barbillon, les cannes sont munies d’élastique : le poisson est juste piqué" dit-il, récupérant une tanche qui vient de mordre, enlevant avec délicatesse le crochet pour la lâcher dans un filet immergé. — (Carole Barletta, Aix-en-Provence : aller taquiner le goujon et se retirer du monde, laprovence.com, 3 août 2020)
  5. Chacune des petites dents qui garnissent une pointe de flèche.
    • Pince conçue spécialement pour enlever les pointes de flèches à "barbillons" sans aggraver la blessure ou être obligé de pousser la pointe. — (Pince pour pointe de flèche à barbillons, forge-mitgard.com, 2019, consulté le 5 août 2020)

Nom commun 2

modifier
Singulier Pluriel
barbillon barbillons
\baʁ.bi.jɔ̃\

barbillon \baʁ.bi.jɔ̃\ masculin

  1. Barbeau (poisson) de taille modeste.
    • Un autre dimanche, ils allèrent à Joinville-le-Pont et ils y allèrent à pied en traversant le bois de Vincennes. Là, ils canotèrent encore sur la Marne, en compagnie de tous les Parisiens venus dans l’île pour manger des barbillons. — (Edgar Monteil, Les Trois du Midi, Paris : chez Charavay, Mantoux & Martin, 1893, chapitre 3)
    • Un jour, allant faucher sur l'ordre de sa patronne, il vit, dans un fossé qu'il suivait, passer des bandes innombrables de petits barbillons ; ils venaient de la route de Saint-Jean et ils allaient… Où allaient-ils, comme cela, si vite, tous ensemble ? — (Ernest Pérochon, Les Gardiennes, 1924, réédition Les Moissons, 2021, page 40)
    • Grâce aux conseils de modération de Zanzi, il parvint à sortir de son élément un barbillon d’une demi-livre. — (René Fallet, Le triporteur, Éditions Denoël, Paris, 1951, page 213)
  2. (Argot) Barbeau, souteneur, proxénète, maquereau, peu expérimenté.
    • [...] les danses ardentes et chaloupées du Moulin de la Galette, où fréquentent indistinctement trottins et gigolettes, calicots valseurs, barbillons, rapins et curieux. — (Francis Carco, Jésus-la-Caille, Deuxième partie, ch. IV, Le Mercure de France, Paris, 1914)
    • Le barbillon, qui n’avait pas compris le duce de Colette, partait à l’attaque. Tourné franchement vers Brigitte, il détaillait le lot, plus accroché par l’anatomie que par la pelure. — (Albert Simonin, Une balle dans le canon, Série noire, Gallimard, 1958, page 42)

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Voir aussi

modifier
  • Barbillon sur l’encyclopédie Wikipédia  

Références

modifier

Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
barbillon barbillons
\Prononciation ?\

barbillon \Prononciation ?\ masculin (graphie ABCD)

  1. (Ouest de la Haute-Bretagne) Barbe de céréale.

Variantes

modifier

Références

modifier
  • Régis Auffray, Le Petit Matao, Rue des Scribes, 2007, 1000 pages, ISBN 978-2-90606464-5, page 105