Voir aussi : cabiné

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Origine incertaine ; peut-être une déformation de cabane.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
cabine cabines
\ka.bin\

cabine \ka.bin\ féminin

  1. (Marine) Petite chambre à coucher, à bord d’un bateau.
    • J’écris ces lignes dans la cabine du Firecrest. Le teck et le bois d’érable brillent. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Elle était demeurée longtemps debout devant ces hautes coques dont les hublots laissaient voir l’intérieur des cabines éclairées. — (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, page 52)
  2. (Par extension) Petite chambre.
  3. Petite pièce isolée.
    • Enfin, la pendule-réclame Guérin-Boutron, fixée près d’une cabine de téléphone, marquait une fois pour toutes la demie de minuit, en cas de contestation. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
  4. Espace clos aménagé dans un camion, un véhicule tracteur de semi-remorque, un train, une locomotive ou autre engin de transport, où le conducteur dispose de tous les instruments nécessaires au maniement de l’engin.
    • Tzvetan la regardait d’en haut depuis la cabine de son camion comme elle s’éloignait légèrement voûtée, prends soin de toi, et il démarra le moteur. — (Dumitru Tsepeneag, Le Camion bulgare, POL, 2012)
  5. Sorte de cage close dans laquelle sont transportés les utilisateurs d’un ascenseur ou d’un téléphérique.
  6. (Argot) Visage, tête. Référence nécessaire
  7. (Aéronautique) Espace des passagers et des bagages à main dans un avion.
    • L’organisation à bord des avions de moyenne capacité fait que le chef de cabine se trouve aux avant-postes, à l’avant de l’appareil, à proximité de la porte d’embarquement et du cockpit. Pour ces vols, il est le lien privilégié entre la cabine et le commandant ; tous vos petits bobos lui seront répétés (ou presque, selon l’humeur). — (Jean-Christophe Laminette, Captain speakin, Jean-Claude Lattès, 2016)
  8. (Aéronautique) (Quasi-hapax) (disparu) Petite chambre à coucher à bord d’un aéronat.
    • La partie habitable mesurait deux cent cinquante pieds de long, et comprenait deux rangées de cabines superposées. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 168 de l’éd. de 1921)

Quasi-synonymesModifier

Visage, tête

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   cabine figure dans les recueils de vocabulaire en français ayant pour thème : avion, bateau.

TraductionsModifier

HolonymesModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe cabiner
Indicatif Présent je cabine
il/elle/on cabine
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je cabine
qu’il/elle/on cabine
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
cabine

cabine \ka.bin\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe cabiner.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe cabiner.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe cabiner.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe cabiner.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe cabiner.

PrononciationModifier





HomophonesModifier

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

ItalienModifier

Forme de nom commun Modifier

Singulier Pluriel
cabina
\ka.ˈbi.na\
cabine
\ka.ˈbi.ne\

cabine \ka.ˈbi.ne\ féminin

  1. Pluriel de cabina.

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

cabine \Prononciation ?\ (genre à préciser : {{m}}, {{f}}, {{mf}}, {{n}} ?)

  1. Cabine, cabine de bateau.

VariantesModifier

SynonymesModifier

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 95,1 % des Flamands,
  • 97,3 % des Néerlandais.


PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]