Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin cavea (« creux, ruche »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
cage cages
\kaʒ\
 
Cage
 
Une cage à pinson (2).

cage \kaʒ\ féminin

  1. Petite loge portative faite de fils de fer ou de menus bâtons d’osier et dans laquelle on enferme ordinairement des petits animaux.
    • Une cage à serins était pendue au plafond ; les oiseaux avaient été emportés, mais la mangeoire était pleine de chenevis. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  2. Petite loge portative en bois avec des carreaux translucides, (particulièrement destinée à accueillir un pinson).
    • Au jour fixé pour le concours , chaque amateur apporte son pinson dans une cage. — (Georges-Bernard Depping, Les soirées d’hiver, ou entretiens d’un père avec ses enfants, Volume 2, 1834)
  3. Loge portative d’assez grandes dimensions, garnie de barreaux d’un ou de plusieurs côtés, et destinée à renfermer des animaux et même des hommes.
    • Ce lion a été transporté en Europe dans une cage.
    • Il fit enfermer son prisonnier dans une cage de fer.
  4. (Architecture) (Par analogie) Espace clos.
    • La cage d’un escalier, espace compris entre les murs qui enferment un escalier.
    • La cage d’un clocher, l’assemblage de charpente qui forme le corps d’un clocher.
    • La cage d’un moulin à vent.
  5. (Mines) Benne qui s’élevant ou descendant verticalement fait remonter ou descendre les ouvriers d’un puits.
    • cage d’extraction, benne qui sert à monter les charbons extraits d’une mine.
    • cage à eau, benne qui sert à enlever les eaux d’infiltration.
  6. (Horlogerie) Boite qui renferme un mouvement d’horlogerie.
    • Une cage de montre, de pendule.
  7. (Pêche) Dispositif à claire-voie servant à garder le poisson vivant dans l’eau ou à l’empêcher de s’échapper d’un étang.
  8. (Football) But (endroit où il faut réussir à envoyer le ballon).
    • M. Bar-Eli constate que dans 94 % des penalties, le goal plonge vers la gauche ou vers la droite. Or, les tireurs de penalties visent en proportions quasi égales le centre de la cage, le côté droit ou le côté gauche. — (Les 5 clés pour prendre les bonnes décisions, CSP Formation/Dunod, 2015, p.41)
  9. (Désuet) (Argot) Voiture → voir caisse.
    • Jeanne a dit à Paul de monter dans sa cage plutôt que de prendre sa bécane.

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • cage sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Du français.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
cage
\ˈkeɪdʒ\
cages
\ˈkeɪdʒɪz\

cage \ˈkeɪdʒ\

  1. Cage.

Verbe Modifier

cage \ˈkeɪdʒ\

  1. Encager

PrononciationModifier