Cette page a été listée dans les pages à formater.
Merci de retirer ce bandeau si le format vous semble correspondre aux standards du Wiktionnaire.
→ À formater : Un exemple n’a pas pu être formaté par bot. Merci d’utiliser le modèle {{exemple}} pour le formater..

Français modifier

Étymologie modifier

(Xe siècle) En ancien français asez, du latin populaire ad satis.

Adverbe modifier

assez \a.se\ invariable, adverbe de quantité

  1. Suffisamment, d'une quantité adéquate, suffisante ou tolérable.
    • Bert se hâta de les suivre, mais il lui fut impossible d’avancer assez vite et assez subrepticement pour surprendre en quel endroit ils avaient caché les vivres. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 359 de l’édition de 1921)
    • C’est assez, cela suffit ! — Vous n’en avez jamais assez, vous êtes insatiables !
  2. (Avec de) Suffisamment nombreux. Une quantité suffisante de.
    • Il y a assez de lumière pour ceux qui ne désirent que de voir, et assez d’obscurité pour ceux qui ont une disposition contraire. — (Blaise Pascal, Pensées, Dessein de Dieu de se cacher aux uns, et de se découvrir aux autres., édition dite de Port-Royal, 1670)
    • Non ! Assez de malheur, de meurtre et de ravages !
      Assez d’égorgement ! Assez de deuil ! Assez
      De fantômes sans tête et d’affreux trépassés !
      Assez de visions funèbres dans la brume !
      Assez de doigts hideux, montrant le sang qui fume,
      Noirs, et comptant les trous des linceuls dans la nuit !
      — (Victor Hugo, L’Echafaud, dans Les Quatre Vents de l’esprit, 1881)
  3. Particulièrement.
    • J’aime assez son culot, même si parfois, elle va trop loin.
  4. Relativement, passablement.
    • Assez bien. (Appréciation scolaire assez vague ; une chose est sûre, c’est moins que bien !)
    • C’est assez facile à réaliser mais il faut du temps.
  5. (Québec) Considérant le contexte et l’intonation, souvent sous forme d’exclamation : qui frappe l’imagination, tellement, excessivement.
    • Ch’t’assez content, là ! (Je suis assez...)
    • Y’é’t’assez l’fun ! (Il est assez...)

Synonymes modifier

Antonymes modifier

Dérivés modifier

Traductions modifier

Traductions à trier modifier

Interjection modifier

assez \a.se\

  1. S'emploie pour demander avec exaspération à son interlocuteur de s'arrêter.
    • — … Nous avons, monsieur l’Observateur, assez avalé de couleuvres, vous en êtes témoin. Mais assez, c’est assez. — (Julien Gracq, Le Rivage des Syrtes, José Corti, 1951)
    • Alors aujourd’hui, je dépose ma voix à côté de ceux et celles qui ont eu la force et le courage de dire : « Assez c’est assez » ! — (Laurence Jalbert, Des cuillères dans le congélateur, Le Journal de Montréal, 21 avril 2021)

Traductions modifier

Prononciation modifier

Références modifier