Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Vers 980) Du bas latin *wardāre, du germanique *wardôn (« surveiller »), de racine indo-européen *wer-.

Verbe Modifier

garder \ɡaʁ.de\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Veiller ou surveiller étroitement.
    • Contrairement à ses frères, […], qui marchaient dans les pas de leur géniteur, Michele ne se voyait pas toute sa vie garder les chèvres et les mulets, […]. — (Gérard de Cortanze, Banditi, page 33, Albin Michel, 2004)
    • Garder un retranchement, une position.
    • La police garde la maison depuis quelques jours.
    • Garder les troupeaux, les vaches, les oies.
    • On l’a chargée de garder les enfants.
    • Un peloton de cavaliers gardaient la personne du roi.
    • Garder des prisonniers.
    • Que Dieu te garde !
    • Garder un malade, une femme en couches, se tenir assidûment auprès d’eux pour les soigner et les servir.
  2. (En particulier) Préserver de toute atteinte, de tout danger.
    • Certains prétendaient déjà que les casques leur feraient tomber les cheveux. D’autres entrevoyaient qu’ils les garderaient au contraire des rhumes de cerveau. — (Léonce Bourliaguet, Les aventures du petit rat Justin, Société universitaire d’Éditions et de Librairie, 1935, page 14-15.)
    • Il ne suffit pas de se laver les mains avant chaque repas et de respecter le Sabbat pour se garder du péché. — (Eric-Emmanuel Schmitt, L'Évangile selon Pilate, Albin Michel, 2000. Prologue)
  3. Retenir en sa possession.
    • Ces gens là, quelque pitoyables que nous nous montrions pour eux, nous garderont jusqu'au bout la même haine inexpiable ; […]. — (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, p.59)
    • Ne les trouvant pas, ils en concluraient qu’il les avait gardés et ils le pourchasseraient. Il n’avait donc qu’à rester tranquillement à l’affût… Est-ce que rien ne clochait dans ce plan ? — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 361 de l’éd. de 1921)
    • Garder ses habitudes.
    • Garder le silence.
    • Avoir de la peine à garder son sérieux.
    • Garder rancune à quelqu’un, lui garder de la haine.
    • Garder une consigne.
    • Ces chiens gardent la bonne voie signifie qu’ils gardent la bonne route, sans se laisser égarer et sans prendre le change.
    • Garder un secret. Ne pas le révéler.
    • Gardez cela pour vous. Ne le répétez pas.
    • C’est bon, gardez la monnaie. (Le pourboire).
  4. (En particulier) Retenir quelqu’un auprès de soi.
    • Je l’ai gardé huit jours à la campagne.
    • Je vous garde à dîner !
    • Accordez-moi un moment d’entretien, je ne vous garderai pas longtemps.
    • Cet industriel a gardé tout son personnel.
    • J’ai gardé ce domestique douze ans.
  5. Ne pas quitter.
    • Le chien, qui se faisait vieux et n'aimait point à découcher, était, comme d'habitude, rentré dès le premier soir et gardait le coin du feu, car on était en hiver. — (Louis Pergaud, Le retour, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Garder la chambre. — Garder le lit.
    • (Militaire) Garder les rangs, rester à l’alignement.
    • Garder son rang, soutenir avec dignité son rang, son état.
    • Garder son chapeau sur la tête.
    • Garder son pardessus, ses gants.
  6. Mettre de côté, en réserve, conserver.
    • Gardez ces restes pour demain.
    • On lui gardera quelque chose pour dîner.
    • Je garde cet argent pour mon voyage.
    • Je garde ce trait pour la fin.
    • Il garde ses faveurs pour ceux qui lui sont dévoués.
    • On ne peut pas garder plus longtemps ce gibier, il faut le manger.
    • Ce vin ne se gardera pas.
    • Gardez soigneusement ces papiers, ils pourront vous être utiles.
    • Vous ne savez pas ce que Dieu vous garde, ce que la Fortune vous garde, se dit à une personne qui est dans l’affliction, dans le malheur, pour faire entendre qu’il peut lui arriver des consolations, que sa condition peut devenir meilleure.
    • On se sert aussi de la même locution pour mettre en garde contre les chances mauvaises que peut réserver l’avenir.

SynonymesModifier

AntonymesModifier

DérivésModifier

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  • gardian
  •   garder figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : boutique.

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

Verbe Modifier

garder \Prononciation ?\

  1. Variante de guarder.