FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Verbe) (Date à préciser) De chant (« côté étroit d’un objet »). Référence nécessaire
(Nom) (Date à préciser) De l’anglais canter (« petit galop »). Référence nécessaire

Verbe Modifier

canter \kɑ̃.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se canter)

  1. Mettre sur le côté, poser sur le flanc.
  2. (Canada) Pencher sur le côté, sur le cant, incliner.
  3. (Canada) (Pronominal) Se pencher, tomber sur le côté.
  4. (Canada) (Pronominal) (Figuré) Se coucher pour dormir.

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
canter canters
\kɑ̃.tɛʁ\

canter \kɑ̃.tɛʁ\ masculin

  1. (Sports hippiques) Dernier échauffement d’un cheval de course avant une épreuve.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  • Hubert Mansion, 101 mots à sauver du français d’Amérique, Les éditions Hubert Brûlé, Boisbriand, 2008
  • L’Officiel du jeu Scrabble, Éditions Larousse, 2007, 5e édition

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe Modifier

Temps Forme
Infinitif to canter
\ˈkæn.təɹ\
Présent simple,
3e pers. sing.
canters
\ˈkæn.təɹz\
Prétérit cantered
\ˈkæn.təɹd\
Participe passé cantered
\ˈkæn.təɹd\
Participe présent cantering
\ˈkæn.təɹ.ɪŋ\
voir conjugaison anglaise

canter \ˈkæn.təɹ\

  1. (Équitation) Galoper.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
canter
\ˈkæn.təɹ\
canters
\ˈkæn.təɹz\

canter \ˈkæn.təɹ\

  1. (Équitation) Action de galoper.

AnagrammesModifier

Ancien françaisModifier

Verbe Modifier

canter \Prononciation ?\

  1. Variante de chanter.
    • Cil autre jogleor cantent et dient lais — (De Venus la deesse d'amor et del vrai amant qui Flori ot non, transcription de Laurent Brun, ARLIMA)

PicardModifier

 

ÉtymologieModifier

Du latin cantare.

Verbe Modifier

canter \Prononciation ?\ masculin

  1. Chanter.

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

RéférencesModifier

  • Jean-Baptiste Jouancoux, Études pour servir à un glossaire étymologique du patois picard, 1880, vol. I