Étymologie

modifier
(Date à préciser) Dérivé de compter, avec le suffixe -eur, lié au latin computator (« calculateur »).

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
compteur compteurs
\kɔ̃.tœʁ\
 
Indication de compteur (3) électrique

compteur \kɔ̃.tœʁ\ masculin

  1. (Mécanique) Instrument qui indique combien une machine accomplit de mouvements dans un temps donné.
    • Dans le Point-d'Interrogation, […], nous avons toujours quelque chose à faire. […]. Les niveaux d'essence, le compte-tours, le thermomètre intérieur, le compteur de vitesse et le spiro-bloc d'huile à inspecter. — (Dieudonné Costes et Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930)
  2. (Par ellipse) Compteur kilométrique, dispositif servant à indiquer l’espace parcouru dans un temps donné.
  3. (Par ellipse) Appareil qui sert à déterminer la quantité de gaz, d’électricité, d’eau, etc., consommée dans un temps donné.
    • 15 janvier 42 – Les Martinez, eux, se chauffent à gogo à l’électricité : après le passage de l’employé de la C.P.D.E., ils piquent une épingle à travers le voyant et immobilisent le compteur. Papa nous a interdit d’employer cette méthode. — (Benoîte et Flora Groult, Journal à quatre mains, Denoël, 1962, page 200)
  4. (Grammaire) Type de classificateur utilisé seulement quand on compte. Les classificateurs en japonais sont des compteurs.
  5. (Argot) Prostituée, du point de vue du souteneur.
    • Moi qui étais toujours si bien nippé, dites, vous vous souvenez, hein ? Et bourré de fric, avec mes deux compteurs de la Caumar. Tandis que maintenant. — (Léo Malet, Les rats de Montsouris, Robert Laffont, Paris, 1955)
  6. (Programmation) Variable qui s’incrémente pour compter quelque chose.

Dérivés

modifier

Vocabulaire apparenté par le sens

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Homophones

modifier

Paronymes

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi

modifier
  • compteur sur l’encyclopédie Wikipédia  

Références

modifier