Voir aussi : Corail

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom 1) (Date à préciser) Du latin coralium.
(Nom 2) (Date à préciser) Du précédent, mais en prenant un pluriel régulier.
(Adjectif) (Date à préciser) Par adjectivation du nom.

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
corail
\kɔ.ʁaj\
coraux
\kɔ.ʁo\
 
Eunicella cavolinii - corail. (sens 1)
 
Un morceau de corail. (sens 3)
 
Un bijou en argent et en corail. (sens 4)

corail \kɔ.ʁaj\ masculin

  1. Animal marin, microscopique et symbiotique vivant en colonie et construisant le récif corallien.
    • Ce naturaliste a des coraux très rares.
    • Les barrières de corail du monde entier sont vulnérables aux dégradations anthropogéniques et climatiques.
  2. (Par extension) Récif constitué par les colonies de coraux ou leurs restes.
    • Je m'engageai dans la passe […]. Je devais agir avec prudence, car les pointes traîtresses du corail me guettaient sous la mer. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Les récifs de coraux sont habités par des poissons multicolores.
    • En plongée, il faut faire attention à ne pas se blesser sur les coraux.
  3. Cnidaire de la Méditerranée au squelette rouge et a la forme d’un arbuste plus ou moins rameux et d’une extrême dureté. Son appellation binomiale est : Corallium rubrum.
    • Le squelette du corail rouge est vivement coloré par des oxydes de fer.
    • Branche de corail.
    • La pêche du corail.
  4. (Par extension) Matière calcaire issue du squelette du cnidaire Corallium rubrum utilisée en joaillerie.
    • C’est ce qui a mis en grand honneur l’anis, le corail rouge, le bouillon de vipère dont parle Mme de Sévigné, l’orviétan, le bézoard, la thériaque, la corne de cerf ou l’œil d’écrevisse réduits en poudre, etc. — (Pierre Janet Les médications psychologiques, tome 1 : L’action morale, l’utilisation de l’automatisme, Paris : chez Alcan, 1919, L'Harmattan, 2007, page 18)
    • Ce très beau collier en corail a été fabriqué artisanalement.
    • Un chapelet de corail.
  5. (Poétique) Une bouche de corail, des lèvres de corail, Une bouche fraîche et vermeille.
    • — au reste, je la trouvai parfaitement belle ainsi, avec son visage nacré et du même ton que sa main, sans aucune nuance d'incarnat, ce qui faisait que ses yeux semblaient de jais, ses lèvres de corail. — (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes)

NotesModifier

Seule une minorité de noms français en -ail ont leur pluriel en -aux au lieu de -ails : → voir aspirail, bail, corail, émail, fermail, gemmail, soupirail, travail, vantail et ventail et vitrail. Le pluriel du mot ail, quant à lui, peut être tout aussi bien ails que aulx.

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  • puntarelle
  •   corail figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : bijou.

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
corail corails
\kɔ.ʁaj\

corail \kɔ.ʁaj\ masculin

 
Une coquille Saint-Jacques cuite, sur la gauche, le corail.
  1. (Cuisine) (Par analogie) Substance rouge, ou le devenant à la cuisson, présente à l’intérieur de certains mollusques et crustacés, comme la coquille Saint-Jacques et le crabe.
    • La noix de pétoncle est savoureuse, ainsi que son corail, une partie molle de couleur beige ou orangée.

Adjectif Modifier

corail \kɔ.ʁaj\ invariable

  1. Couleur rouge vif tirant sur le orangé.
    • Je contemplais ses yeux gris et ses lèvres corail. #E73E01

SynonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

HomophonesModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • corail sur l’encyclopédie Wikipédia  
  • corail sur le Dico des Ados  
  • Le thésaurus couleur en français  

RéférencesModifier