Voir aussi : feminin

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin femininus dérivé de femina (« femme »).
(c. 1165) femenin, feminin (Le Roman de Troie).

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin féminin
\fe.mi.nɛ̃\
féminins
\fe.mi.nɛ̃\
Féminin féminine
\fe.mi.nin\
féminines
\fe.mi.nin\

féminin

  1. (Grammaire) Qualifie un des genres de mots. Il est généralement — mais pas toujours — lié aux femmes.
    • Le mot femme est un mot de genre féminin.
    • Un seul sujet, dans les batailles actuelles, les rassemble sans l’ombre d’une hésitation : le point médian. Hommes ou femmes, conservateurs ou progressistes, ils rejettent énergiquement cette nouvelle graphie selon laquelle, dans un groupe comprenant des mots masculins et féminins, les genres sont emboîtés (exemple : des instituteur·trice·s). — (Raphaëlle Rérolle, Ecriture inclusive : malaise à l’Académie française, Le Monde. Mis en ligne le 13 décembre 2017)
    • Stérilité –
      Jadis masculin,
      « COVID-19 » est féminin !
      « Malade » ? Épicène !
      — (Cornéliu Tocan, Aux confins de l'invisible. Haïkus d'intérieur illustrés, Créatique, Québec, 2020, page 56)
  2. Qui est propre et particulier aux femmes.
    • Il trouva des papiers d’un caractère absolument privé, et, entre autres, d’ardentes lettres d’amour tracées d’une grande écriture féminine. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 90 de l’éd. de 1921)
    • Une seule usine, employant une vingtaine d'ouvriers, existe à Vatan et la main-d’œuvre masculine, hormis celle du bâtiment, se voit contrainte d'aller travailler dans les villes voisines. La main-d’œuvre féminine est plus favorisée. — (Marc Michon, Petite histoire de Vatan, impr. Lecante, 1971, page 57)
    • Le blouson en jean, devenu un basique de la garde-robe féminine comme masculine, est le blouson le plus porté aujourd'hui. — (Christelle Beneytout, Guide des tissus par projets de couture, Eyrolles, 2015, page 156)
    • En contrebas du hameau, une voix féminine a retenti : “Plume !” Obéissant à l’appel de sa propriétaire, la chienne est repartie fissa. Mais nous avions un nom. — (Martin Duru, « Carnet de la drôle de guerre », dans la newsletter du 25/03/220 de Philosophie Magazine.)
  3. Qui ressemble aux femmes, ou qui tient des femmes.
    • Cet homme a un visage féminin, une voix féminine, des manières féminines.
  4. (Marketing) Qui est destiné aux femmes.
    • J’ai frémi plus d’une fois en lisant dans un magazine féminin la version « métropolitaine » d’une recette créole. On croirait qu’il suffit de mêler lait de coco, tomates et piment pour obtenir un curry ! Il faut aussi du temps, beaucoup de temps. — (Françoise Vergès, À vos mangues !, traduction de Dominique Malaquais, dans Politique africaine, 2005/4, n° 100, p. 321)

AntonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

Nom commun Modifier

féminin \fe.mi.nɛ̃\ masculin (pluriel à préciser)

  1. (Grammaire) Désigne le genre féminin.
    • Le féminin se forme en général en ajoutant un e à la fin du mot.
    • Si « secrétaire » est épicène (il désigne indifféremment le masculin ou le féminin), il n’en va pas de même pour « président », « préfet », « ambassadeur », etc. — (Raphaëlle Rérolle, Ecriture inclusive : malaise à l’Académie française, dans Le Monde, 13 décembre 2017 [texte intégral])

AntonymesModifier

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier