Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

L'étymologie de ce mot reste très contestée ; il peut se rapprocher de berlue, qui lui même propose un radical celtique belo, qui signifie étincelant, et un radical gascon belet, qui signifie éclair. Si le mot berlue est à l'origine de farfelu, on peut y voir un rapport avec la lumière (étincelant, éclair) confirmé par le suffixe lu, préfixe des mots lumière, luciole, lucide.
Alain Rey fournit une hypothèse de croisement de l'ancien français fanfellue ou fafellue (sottise) avec le radical expressif faff- trouvé dans des mots désignant des choses vaines ou trompeuses (fafiot). fanfellue lui-même vient par le latin fanfaluca du grec phompholux (bulle d'air). L'altération en farfelu viendrait de l'influence d'autre mots en far- (farfouiller, faribole).
Le mot farfelu lui même, utilisé au XVIe siècle, renvoyait à dodu, et depuis le XXe siècle, à fou, qui peut varier en fafelu.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin farfelu
\faʁ.fə.ly\

farfelus
\faʁ.fə.ly\
Féminin farfelue
\faʁ.fə.ly\
farfelues
\faʁ.fə.ly\

farfelu masculin

  1. Qui a un comportement bizarre.
  2. Qui est issu d’un raisonnement bizarre.
    • Quant à l’origine de ces statues, elle est restée mystérieuse et a donné lieu aux interprétations les plus variées et parfois les plus farfelues. — (Les grands navigateurs, page 105, Alain Bombard, 1998)
    • La « grande bouffe » n'était ni la première, ni la dernière opération farfelue ayant pour cadre le sommet du mont Blanc. Le 17 janvier 1982, le cascadeur Michel Chirouze fait déposer au sommet une voiture par un hélicoptère venu de Berne et passé par le versant italien. — (François Labande, Sauver la montagne, Editions Olizane, 2004, p. 29)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
farfelu farfelus
\faʁ.fə.ly\

farfelu \faʁ.fə.ly\ masculin (pour une femme on dit : farfelue)

  1. Personne au comportement, aux idées fantasques.
    • Mais ce métier attire aussi les farfelus. À moins qu’il ne les « fabrique »… — (Le têtard et la Calypso, Gabriel Di Domenico, 2006, Ancre de Marine Editions)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier