Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’ancien français jarbe, emprunt à l’ancien bas francique *garba, d’où le néerlandais garf.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
gerbe gerbes
\ʒɛʁb\

gerbe \ʒɛʁb\ féminin

  1. Botte de céréales, où les épis sont disposés d’un même côté.
    • Près de la porte, contre le mur, une fourche se dressait, une de ces fourches d’acier aux longues dents puissantes et fines qui se plantent dans les gerbes de blé comme des canines de chat dans un ventre de souris. — (Louis Pergaud, La Vengeance du père Jourgeot, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Dehors les dernières gerbes montent sur le tablier de la batteuse et disparaissent à jamais. — (Charles Briand, La Batteuse, Le Cherche Midi, 1996 - éd. De borée, 2005, page 117)
    • Pour toutes les céréales « bled froment », « avoine », « caron », seigle « mixture », le commandeur prélèvera par tas de 17 gerbes, deux gerbes, l'une à titre de dîme, l'autre pour les prémisses. — (Revue de Comminges, vol. 80-81, 1967, page 113)
  2. (Par analogie) Faisceau, bouquet.
    • Elle sourit en baissant les yeux ; sur ses bras, elle portait toute une gerbe de fleurs vives aux longues tiges. — (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans « Trois contes de l’Amour et de la Mort », 1940)
    • Elle vint me présenter une gerbe de fleurs ornée de rubans. — (Françoise d’Issembourg d’Happoncourt de Graffigny, Lettres d’une Péruvienne, 32, 1748 — cité par Littré)
    • De ces monstres des mers, dont la puissante haleine
      Avec un bruit horrible élance en gerbes d’eaux
      L’océan revomi par leurs larges naseaux.
      — (Jacques Delille, Trois règnes, VII — cité par Littré)
    • Les petits volcans des pentes orientales forment de petits cônes hauts d’un demi-mètre environ, au sommet desquels est une ouverture d’où s’échappe la gerbe d’eau bouillante. — (Laur, Comptes rendus, Académie des sciences, tome LIII, page 1098 — cité par Littré)
    • Gerbe de feu, assemblage de plusieurs fusées, qui, partant toutes ensemble, représentent une espèce de gerbe.
    • Mais au cimetière une volée d’obus s'écrase sur le groupe, fend les pierres tombales, et fait surgir du sol de sèches gerbes d'ossements. — (Marguerite Baulu, La Bataille de l'Yser, Paris, Perrin & Cie, 1918, page 121)
    • Le mouvement de l’oiseau [paon] produit des gerbes de reflets ondoyants et fugitifs. — (Georges Louis Leclerc, Paon — cité par Littré)
    • Après chaque détonation [du Vésuve en éruption], la fumée s’élançait en gerbes gigantesques et se déroulait en masses blanches ou grisâtres, de forme globulaire, ce qui offrait un spectacle vraiment grandiose. — (Comptes rendus, Académie des Sciences, tome LIII — cité par Littré)
  3. (Figuré) Ensemble de choses ; collection.
    • Ce sont toutes ces morts et toutes ces renaissances qui font pour Don Juan la gerbe de sa vie. — (Albert Camus, Le mythe de Sisyphe, Gallimard, 1942, page 104)
  4. (Figuré) (Littérature) Recueil de morceaux de littérature, de pensées.
    • Une gerbe de maximes, de poésies.
  5. (Histoire) Dîme sur les moissons, prélevée sous l’Ancien Régime.
    • Le seigneur a levé la gerbe.
  6. (Argot) Vomi.
    • Il y a une grosse flaque de gerbe sur le trottoir.
    • Ivre mort au matin
      Il a vomi son vin
      Dans une gerbe immense.
      — (Renaud, La Médaille)

SynonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe gerber
Indicatif Présent je gerbe
il/elle/on gerbe
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je gerbe
qu’il/elle/on gerbe
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
gerbe

gerbe \ʒɛʁb\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de gerber.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de gerber.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de gerber.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de gerber.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de gerber.

AnagrammesModifier

PrononciationModifier

HomophonesModifier

ParonymesModifier

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’ancien bas vieux-francique *garba (« gerbe »).

Nom commun Modifier

gerbe \Prononciation ?\ féminin

  1. Gerbe.
    • Par vos perdi-ge mon froment, Où j'avoie la quarte jarbe. — (Roman de Renart, 20425)
    • Cil ne fet pas de son camparte ce qu'il doit, qui emporte ses garbes, anchois [avant] qu'eles soient camparties. — (Beaumanoir, XXX, 29)
    • La charretée d'oignons en gerbe paiera, chascune charretée, une gerbe de paaige. — (Du Cange, « garba »)
    • mieux valoit le lyen que la gerbe. — (le Verger d'honneur)

VariantesModifier

DérivésModifier

RéférencesModifier