Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Participe présent de pendre.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin pendant
\pɑ̃.dɑ̃\

pendants
\pɑ̃.dɑ̃\
Féminin pendante
\pɑ̃.dɑ̃t\
pendantes
\pɑ̃.dɑ̃t\

pendant

  1. Qui pend.
    • Malgré ses joues pendantes, sa figure était maigre — (Gustave Flaubert et Maxime Du Camp, Par les champs et les grèves (Voyage en Bretagne), 1886, Le Livre de poche, page 179, 2012)
    • Des manches pendantes.
    • Ce chien a de belles oreilles bien pendantes.
    • Marcher, aller les bras pendants.
    • Être assis les jambes pendantes.
  2. (Droit) Qualifie les blés, les fruits qui sont sur la terre et dont on n’a pas encore fait la récolte.
    • Les fruits pendants par les racines.
  3. (Droit) En cours, non terminé.
    • Ce procès est pendant à tel tribunal, c’est tel tribunal qui en est saisi, il y a instance pour cela à tel tribunal.
    • Quelle est l’affaire pendante entre toi et notre frère Brian de Bois-Guilbert ? — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Le roi fit un geste violent.
      — Au diable les affaires pendantes ! Valets ! amenez ma monture !
      — (Pierre Louÿs, Les aventures du roi Pausole, 1901)
    • Sire, maintes affaires sont pendantes qui me requièrent. Puis-je me retirer ? — (Maurice Druon, Les Rois maudits, tome 2, « La Reine étranglée »)

DérivésModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
pendant pendants
\pɑ̃.dɑ̃\

pendant \pɑ̃.dɑ̃\ masculin

  1. Partie du baudrier ou du ceinturon au travers de laquelle on passe l’épée pour l’y pendre.
    • Pendant de baudrier ou de ceinturon.
    • Et pendant que la bonne femme nettoyait la poêle après l'avoir passée au feu, Sylvie dénouait des pendants de sa ceinture une petite clef d'un acier ouvragé qu'elle me fit voir avec triomphe. — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Sylvie, 1854)
  2. Pendentif, parure d’oreilles.
    • Des pendants d’oreilles de diamants.
    • Elle dansait, non pas avec des boucles, mais avec des pendants d’oreilles, j’oserais presque dire des lustres. — (Charles Baudelaire, La Fanfarlo, 1847 ; Gallimard, 2012, collection Folio, page 51.)
  3. (Arts) Paire d’œuvres de caractère analogue et de proportions à peu près égales, et destinées à se correspondre.
    • Mademoiselle, oserai-je vous demander si vous avez donné un pendant à ce charmant paysage que vous présentâtes l'autre jour au maréchal ? — (Delphine de Girardin, Lady Tartuffe, 1853, acte I, sc. 13)
    • Je tombai par hasard sur la reproduction d’une œuvre (d’’ailleurs très connue) de Cranach qui se trouve à la Galerie de Peinture de Dresde, Lucrèce et Judith nues disposées en pendants. — (Michel Leiris, L’âge d’homme, 1939, collection Folio, page 54.)
  4. (Par extension) (Figuré) Ce qui accompagne.
    • Ce même digne garde forestier, à qui nous sommes redevables de cette excellente venaison, t’aura bien laissé une petite barrique de vin des Canaries, […], pour servir de pendant à ce noble pâté. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Ce mélange de fascination et de peur, qui est le moteur d'une certaine « japonophilie », fut la grande chance de la Soka Gakkaï en Europe. Cette secte japonaise, dirigée par Daisaku Ikeda depuis le 3 mai 1960, est le pendant laïque de l'ordre des moines bouddhistes de l’obédience Nichiren Shoshu. — (Bruno Fouchereau, La Mafia des sectes: Du rapport de l'Assemblée nationale aux implications des multinationales, Levallois-Perret : chez Filipacchi, 1996, chap. 3, §. d)

SynonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

Préposition Modifier

pendant \pɑ̃.dɑ̃\

  1. Durant ; tout au long de.
    • Sans les digues élevées et solidement établies qui l’en garantissent, la Camargue serait submergée par le Rhône plusieurs fois durant le cours du printemps, au moment sur-tout de la fonte des neiges, et pendant l'automne lors des pluies équinoxiales : […]. — (M. de Rivière, « Mémoire sur la Camargue », dans les Annales de l'agriculture française, 2e série, tome 34, Paris : chez Madame Huzard, avril 1826, p. 77)
    • […], je passe une nuit excellente dans mon lit de camp, et mon long sommeil réparateur n'est interrompu que pendant quelques instants par des aboiements furibonds répondant aux glapissements lointains d'un chacal. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 40)
    • Mettez les filets de haddock dans un plat creux, versez le lait par-dessus et laissez tremper pendant 30 minutes. — (Le Cookbook Masterchef, Solar Éditions, 2010, page 56)

SynonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe pendre
Participe Présent pendant
Passé

pendant \pɑ̃.dɑ̃\

  1. Participe présent de pendre.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Du français pendant.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
pendant
\ˈpɛn.dənt\
pendants
\ˈpɛn.dənts\

pendant \ˈpɛn.dənt\

  1. (Bijouterie) Pendentif.

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

Voir aussiModifier

  • pendant sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais)