Voir aussi : pít, piť, -pit

Conventions internationalesModifier

Symbole Modifier

pit

  1. (Linguistique) Code ISO 639-3 du pitta-pitta.

RéférencesModifier

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De la troncation ou réduction des mots pis toi (« et toi »), dans l’échange de politesse : « — Ca va bien ?Bien, pis toi ? » devenu par la suite « — Bien pit ! ». Le mot pit a alors pris le sens de quelque chose de positif, qui procure de l’agrément, du plaisir.
(Nom) Apocope De pit bull.

Adjectif Modifier

pit \pit\

  1. (Suisse) Parfait, excellent.
  2. (Suisse) Beau, agréable.
  3. (Suisse) Génial.
    • C’est pit !
    • Il est pit ce son !
  4. (Québec) Oiseau.
  5. (Québec) (Familier) (Affectueux)
    • T’as besoin d’amour mon pit, ça s’en vient ce sera pas long — (Besoin d’amour, Kévin Parent)

NotesModifier

Utilisé dans certaines expressions neuchâteloises.

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

Interjection Modifier

pit ! \pit\

  1. (Suisse) Génial !
    • Pit !

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
pit pits
\pit\

pit masculin

  1. (Zoologie) Pit bull.

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • pit sur Wikipédia  

AfrikaansModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

pit \Prononciation ?\

  1. Centre, noyau.

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
pit
\ˈpɪt\
pits
\ˈpɪts\
 
A pit.

pit \ˈpɪt\

  1. Pépin.
  2. Creux.
  3. Centre, noyau.
  4. Fossé.
    • He switched on his torch, and the children gave a gasp. The trap-door led down to a pit, far, far, below ! — (Enid Blyton, Five go to smuggler’s top, 1945)
  5. Arène.
  6. (Automobile) Stand.

Verbe Modifier

Temps Forme
Infinitif to pit
\ˈpɪt\
Présent simple,
3e pers. sing.
pits
\ˈpɪts\
Prétérit pitted
\ˈpɪt.ɪd\
Participe passé pitted
\ˈpɪt.ɪd\
Participe présent pitting
\ˈpɪt.ɪŋ\
voir conjugaison anglaise

pit \ˈpɪt\

  1. Opposer, confronter.

AnagrammesModifier

PrononciationModifier

CatalanModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

pit \Prononciation ?\ masculin

  1. Sein.
  2. Mamelle.
  3. Poitrine, sein.

SynonymesModifier

DérivésModifier

AnagrammesModifier

CorseModifier

ÉtymologieModifier

Acronyme de "panza in terra".

Interjection Modifier

pit \ˈpit\

  1. lol.

CupeñoModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

pit \Prononciation ?\

  1. Route.

RéférencesModifier

  • Jane H. Hill, A Grammar of Cupeño, University of California Publications in Linguistics, vol. 136, University of California Press, Berkeley and Los Angeles, 2005

Jargon chinookModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

pit \Prononciation ?\

  1. Pièce de dix centimes de dollar.

DérivésModifier

RéférencesModifier

KembayanModifier

ÉtymologieModifier

Du proto-bidayuh *pĭʔin.

Nom commun Modifier

pit \Prononciation ?\

  1. Eau.

VariantesModifier

RéférencesModifier

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie incertaine.

Nom commun 1 Modifier

Nombre Singulier Pluriel
Nom pit pitten
Diminutif pitje pitjes

pit \pɪt\ féminin/masculin

  1. Mèche de bougie, lampe ou briquet.
  2. Noyau, pépin, graine.
  3. Graine de tournesol.
  4. Brûleur, bec (de réchaud).

SynonymesModifier

mèche
noyau
bec

Nom commun 2Modifier

pit \Prononciation ?\ neutre/féminin/masculin (Indénombrable)

  1. Énergie, pep, dynamisme.

DérivésModifier

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 98,4 % des Flamands,
  • 98,4 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]