Voir aussi : Stand, štand, stånd

Français modifier

Étymologie modifier

(1833) De l’anglais stand.

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
stand stands
\stɑ̃d\
 
Un stand pour trompette. (3)

stand \stɑ̃\ ou masculin \stɑ̃d\

  1. (Armement) Lieu disposé pour le tir sportif.
    • Stand de tir.
  2. (Commerce) Partie réservée à l’étalage d’un produit ou des produits d’une même maison de commerce dans une exposition commerciale.
    • Puis ce fut le Salon de l’Aéronautique. La recordwoman du monde est, bien entendu, la fée du stand Caudron-Renault. — (Jacques Mortane, Hélène Boucher, aviatrice, Plon, Paris, 1936, page 88)
    • Sur le trottoir, devant l’école primaire, tous les après-midi, un groupe de six à huit femmes installait un stand de petites tables bancales. — (Françoise Vergès, À vos mangues !, traduction de Dominique Malaquais, dans Politique africaine, 2005/4, n° 100, page 315)
  3. Tablette ou support pour machine de bureau, clavier musical ou instrument de musique.
    • Le clavier est livré avec son stand.
  4. (Automobile) Garage pour l’arrêt ravitaillement pendant une course.
    • Red Bull a battu le record de l'arrêt aux stands le plus rapide.
  5. Petit commerce dans une foire ou une exposition n’offrant le plus souvent qu’un type de produits à la consommation finale et directe, sinon très peu de choix possibles.
    • Et là, c'est à la fête foraine... Ma mère adore que je l'emmène aux stands de loterie. — (Lewis Trondheim, L’accélérateur atomique, éditions Dargaud Poisson Pilote, 2003, page 39)
    • Souvent caricaturés en peuple discipliné, les Allemands ont les pires difficultés à reproduire les efforts consentis au printemps. Les stands de vin chaud, une tradition avant les Fêtes, attirent dans les rues des foules compactes. — (AFP, COVID-19 : Pourquoi l’Allemagne n’est plus la « bonne élève » de l’Europe, ici.radio-canada.ca, 18 décembre 2020)

Dérivés modifier

Traductions modifier

Prononciation modifier

Références modifier

Allemand modifier

Forme de verbe modifier

stand \ʃtant\

  1. Première personne du singulier du prétérit de stehen.
  2. Troisième personne du singulier du prétérit de stehen.

Prononciation modifier

Anglais modifier

Étymologie modifier

Du moyen anglais standen.

Verbe modifier

Temps Forme
Infinitif to stand
\stænd\
Présent simple,
3e pers. sing.
stands
\stændz\
Prétérit stood
\stʊd\
Participe passé stood
\stʊd\
Participe présent standing
\ˈstæn.dɪŋ\
voir conjugaison anglaise

stand \stænd\

  1. Être debout, se tenir (au sens propre personnel)
    • Stand over there while I clean the floor.
      Tiens-toi par là pendant que je nettoie le sol.
  2. Tenir debout (au sens figuré)
    • A house divided against itself cannot stand. — (Abraham Lincoln, avant la Guerre civile américaine)
      Une maison divisée contre elle-même ne peut pas tenir debout.
  3. Résister.
    • The works of Shakespeare have stood the test of time.
      Les œuvres de Shakespeare ont résisté à l’épreuve du temps.
    • If the Protocol is allowed to stand, the Belfast Agreement and all the other safeguards that ensure that Northern Ireland must remain British until a majority wants a change in its status will effectively mean nothing. — (Has the Northern Ireland Protocol undermined the United Kingdom? Wednesday June 02, 2021)
  4. Supporter.
    • I can’t stand all this smoke in the room.
      Je ne peux pas supporter toute cette fumée dans la pièce.

Dérivés modifier

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
stand
\stænd\
stands
\stændz\

stand \stænd\

  1. Opinion, avis.
    • You have to take a stand one way or the other.
  2. Kiosque, stand, échoppe.
    • Buy me a drink from the hot dog stand.
  3. Point de vue.
    • A stand is a resolute, unwavering position; firm opinion; action for a purpose in the face of opposition.
  4. Position.
  5. Barre.
    • A stand is the platform on which a witness testifies in court; the witness stand or witness box.
  6. Arrêt, halte.
  7. Résistance.
    • The stand against automation was doomed to failure.
  8. Groupe, bouquet.
    • A stand is a contiguous group of trees sufficiently uniform in age-class distribution, composition, and structure, and growing on a site of sufficiently uniform quality, to be a distinguishable unit.
  9. Pupitre de musique.
    • He set the music upon the stand and began to play.

Synonymes modifier

Dérivés modifier

Vocabulaire apparenté par le sens modifier

Prononciation modifier

  • États-Unis : écouter « stand [steənd] »
  • Suisse (Genève) : écouter « stand [stænd] »
  • (Australie) : écouter « stand [stænd] »
  • Royaume-Uni (Londres) : écouter « stand [stænd] »
  • États-Unis (New Jersey) : écouter « stand [stænd] »
  • États-Unis : écouter « stand [Prononciation ?] »
  • New York (États-Unis) : écouter « stand [Prononciation ?] »
  • Texas (États-Unis) : écouter « stand [Prononciation ?] »

Néerlandais modifier

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun modifier

stand \Prononciation ?\ masculin

  1. Position, place.
    • In stand houden.
      Mainenir en état, conserver, perpétuer.
    • De stand van zaken.
      La situation, le point.
    • De stand van zaken met iem. doornemen.
      Faire le point avec qn.
    • De stand van een rekening.
      La position d’un compte.
    • Wanneer de zuiger in de hoogste stand is.
      Au moment où le piston arrive au terme de sa course ascendante.
    • De stand van een meter.
      Le relevé d’un compteur.
    • Burgerlijke stand.
      État civil.
  2. Condition, rang, position sociale, classe.
    • (Histoire) De derde stand.
      Le tiers état.
  3. Niveau, hauteur.
    • De stand van de olie.
      Le niveau de l’huile.
  4. (Sport) Score.
  5. Stand d’exposition.

Synonymes modifier

Taux de reconnaissance modifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 99,2 % des Flamands,
  • 99,7 % des Néerlandais.

Prononciation modifier

Références modifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]