FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Dénominal de rame et -er.
Dénominal de RAM et -er.

Verbe Modifier

ramer \ʁa.me\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

 
Un homme ramant sur une rivière du Maroc (1).
  1. Manœuvrer la rame.
    • Apprendre à ramer.
    • Ramer en cadence.
  2. (Familier) Avoir de la difficulté, manquer de rapidité ou d'efficacité pour faire quelque chose.
    • Je subis encore des lacunes qui datent du lycée. Je rame en anglais, par exemple… — (Nicolas Mathieu, Jessica Gourdon, Nicolas Mathieu : « Mon parcours d’étudiant n’avait aucune valeur sur le marché du travail », Le Monde. Mis en ligne le 27 novembre 2019)
    • Il peut bien, ensuite, trouver des explications tortueuses en faisant ramer ferme ses communicants pour assurer sous-titrage, puis en assumant crânement et « totalement » ses propos, il n’en a pas moins un problème d’appréciation du poids des mots. — (Érik Emptaz, L’être et le fainéant, Le Canard Enchaîné, 13 septembre 2017, page 1)
    • Depuis plusieurs semaines, Thierry Solère « ramait », contraint de servir sur toutes les antennes un discours prémâché en défense d’un candidat dans lequel il ne croyait plus lui-même. — (Gérard Davet et Fabrice Lhomme, Apocalypse – Les années Fillon, Fayard, Paris, 2020, ISBN 978-2-213-71296-3, IIIe partie, ch. 20, p. 327)
    • ’'Mon ordinateur rame depuis que j’ai installé ce programme.
  3. (Marine) Procéder à une manœuvre de ravitaillement à la mer, particulièrement entre un navire de guerre et un pétrolier-ravitailleur.

ramer transitif

  1. Soutenir avec des rames des pois ou quelque autre plante grimpante.
    • Ramer des pois, des capucines.
    • Les graines du haricot ramé, de la fève majeure viendront en abondance. — (Maurice Bedel, La nouvelle Arcadie, 1934)

SynonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier