Voir aussi : àpex

Français modifier

Étymologie modifier

(XVIIIe siècle)[1] Du latin apex (« pointe »).

Nom commun modifier

Invariable
apex
\a.pɛks\

apex \a.pɛks\ masculin

  1. (Biologie) Extrémité d’un organe.
    • Quelques centaines de mézails, de gorgerins sombres, noirs, soudainement lumineux, rouges par endroits, à l'apex, pour une vingtaine de garces en cuivres. — (Gérard Ansaloni, Les dix rouleaux de Touenhouang, Éditions La p'tite Hélène, 2018)
  2. (Botanique) Extrémité d’une racine ou d’une tige.
    • Les feuilles [du tilleul], qui mesurent quatre centimètres sur sept, sont caduques, en forme de cœur, avec un apex pointu ; elles sont dentelées mais lisses à la base, avec des nervures bien marquées, d'un vert intense, plus claires et couvertes d'un léger duvet au revers. — (Mario Rigoni Stern, Arbres en liberté, traduit de l'italien par Monique Baccelli, La Fosse aux ours, 1999, page 48)
    • Les apex caulinaires de pin maritime ont été étudiés à plusieurs stades de la vie de l'arbre afin d'identifier les modifications qui y interviennent. — (Marie-Noëlle Jordy, Les variations saisonnières au sein des apex caulinaires du Pin maritime (pinus pinaster Ait) depuis la graine jusqu’à l’état adulte, Sciences agricoles, Université Henri Poincaré - Nancy 1, 2000)
  3. (Entomologie) Sans autre précision, désigne l'angle antéro-distal de l'aile antérieure des lépidoptères, entre la costa et le termen.
  4. (Médecine) Extrémité d’une racine dentaire.
    • Nous en concluons que l'apex a été fracturé lors d'une tentative de placer la dent dans un alvéole qui n'était pas le sien. — (Jean Granat, Jean-Louis Heim, Croissance dentaire chez l’homme de néandertal – élaboration d’une nouvelle méthode d’estimation de leur âge dentaire, Biométrie Humaine et Anthropologie - revue de la Société de biométrie humaine, SBH Société de Biométrie Humaine, Paris, 2001, 19, (3-4,), pp.205-215)
  5. (Typographie) Empattement supérieur d’une lettre ou élément prolongeant une lettre à son sommet.
    • Pris dans un sens large, ce terme d’apex est synonyme d’attaque de lettre et d’empattement de tête. Dans un sens restreint, il désigne le petit trait initial qui excède à la jonction des traits obliques des A, M, W, etc. — (Laliberté, Jadette, Formes typographiques, historique, anatomie, classification, Laval [Québec] : Presses Universitaires de Laval, 2005, 82 et 90.)
  6. (Paléographie) Diacritique de l’alphabet latin ressemblant à un accent aigu et utilisé pour signaler des voyelles longues.
    • Cette conviction se base tant sur une observation d'Aulu-Gelle (Noctes Atticae 9,6) que sur le témoignage de l'épigraphie, ces voyelles étant parfois accompagnées d'un signe diacritique pour marquer la longueur (l’apex ou I long). — (Louis Adolphe Terracher, Revue de linguistique romane, Volume 70, Société de linguistique romane, 2006, p. 22)
  7. (Astronomie) Point imaginaire du ciel vers lequel se déplace notre système solaire dans son mouvement au sein de la Galaxie.
    • La vitesse relative du Soleil vers l’apex est de l’ordre de 20 kilomètres par seconde.
  8. (Mathématiques) Sommet d'un cône ou d'une pyramide qui n'est pas dans le plan de la base.
    • Le projet suspendu sur son seul caprice, pour dénouer les fils de la crise on procéda à un simulacre d’exécution du grand œuvre afin que les Parisiens puissent juger sur pièces de l’effet produit. On imagina de tendre quatre câbles se rejoignant à l’apex de la base carrée et configurant dans l’air le volume de la pyramide. — (Jean Rouaud, Kiosque, Grasset, 2019, page 62)
  9. (Par analogie) Sommet d’une hiérarchie.
    • L’apex royal de la forme politique finit donc par recevoir le misérable, condamné aux étrivières ou à l’aiguillon mortel, en même temps qu’il fait voir sa place. — (Michel SerresLes Origines de la géométrie, 1993, ISBN 978-2-0812-6070-2, page 140)

Synonymes modifier

En typographie (4)
Sens général (8)

→ voir zénith

Antonymes modifier

En astronomie (6)

Apparentés étymologiques modifier

Traductions modifier

Prononciation modifier


Paronymes modifier

Anagrammes modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi modifier

Références modifier

Anglais modifier

Étymologie modifier

Du latin apex.

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
apex
\ˈeɪ.ˌpɛks\
apexes
\ˈeɪ.ˌpɛk.sɪz\

apex \ˈeɪ.ˌpɛks\

  1. Sommet, apex, le point le plus haut de quelque chose (littéralement ou figurativement).

Synonymes modifier

Antonymes modifier

Prononciation modifier

Voir aussi modifier

  • apex sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais)  

Latin modifier

Étymologie modifier

De[1] apio, apicio (« lier ») selon Servus ; donc peut-être[2] apparenté à copula (« lien ») et apiscor (« tendre, saisir »).
Comparez avec le sens de « sommet » (de la bêtise) pris par pompon, c’est le pompon ; le rapport de métonymie est peut-être inverse : le mot s'est dit du pompon du bonnet des flamines, puis de tout couvre-chef, de toute couronne.

Nom commun modifier

Cas Singulier Pluriel
Nominatif apex apicēs
Vocatif apex apicēs
Accusatif apicem apicēs
Génitif apicis apicum
Datif apicī apicibus
Ablatif apicĕ apicibus

apex *\Prononciation ?\ masculin

  1. Pointe, sommet.
  2. (Par métonymie) Sommet, en forme de petit bâton enroulé de laine, du bonnet des flamines ; le bonnet lui-même ; (Par extension) tiare, couronne, aigrette.
    • apicem dialem — (Live. 6, 41)
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)
  3. (Typographie) Accent, signe des voyelles longues.
  4. Forme des lettres (linéaments)
  5. (Par extension) Écrit, rescrit impérial.
  6. Couronne, fleuron
  7. Subtilité, pointe d’esprit, vétille.

Synonymes modifier

Dérivés modifier

  • apexabo, apexao (« sorte de boudin utilisé dans les sacrifices »)
  • apicatus (« coiffé du bonnet des flamines »)
  • apiculum (« fil de laine du pompon »)

Références modifier

  1. « apex », dans Charlton T. Lewis et Charles Short, A Latin Dictionary, Clarendon Press, Oxford, 1879 → consulter cet ouvrage
  2. Julius PokornyIndogermanisches etymologisches Wörterbuch, 1959 → consulter cet ouvrage