bandoulière

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XVIe siècle) Du catalan bandolera, dérivé de bandoler (« hors-la-loi, bandoulier »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
bandoulière bandoulières
\bɑ̃.du.ljɛʁ\

bandoulière \bɑ̃.du.ljɛʁ\ féminin

  1. (Désuet) Pièce de l’ancien équipement militaire, formée d’une large bande de cuir, qui passait de l’épaule gauche sous le bras droit : elle servait aux cavaliers pour y suspendre leur mousqueton à l’aide d’un crochet et aux fantassins pour y attacher leur fourniment de poudre et de balles.
    • Porter en bandoulière.
  2. Large baudrier de cuir ou d’étoffe.
    • La bandoulière d’un garde-chasse, d’un suisse d’église.
  3. Sangle servant à porter sur l’épaule des objets divers.
    • Voici le récit complet : En rentrant tard du travail la veille, Quinz a attrapé l’appareil photo Zenit pendu par la bandoulière à un clou derrière la porte d'entrée, l'a ouvert, a marmonné quelque chose et l'a refermé d'un coup sec avant de le raccrocher. — (John Le Carré, L’héritage des espions, traduit de l’anglais (Grande-Bretagne) par Isabelle Perrin, Le Seuil, 2018)

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier