FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1348) Dérivé de l’ancien français casse, quasse (« boîte, coffre ») avec le suffixe diminutif -ette.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
cassette cassettes
\ka.sɛt\
 
Une cassette de dix pignons. (5)

cassette \ka.sɛt\ féminin

  1. Petite boîte où l’on range ordinairement des objets précieux et de peu de volume.
    • Rowena ouvrit la petite cassette ornée de ciselures d’argent que lui présentait Rébecca. Elle contenait un collier et des boucles d’oreilles en diamant …. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  2. (Histoire) Trésor particulier d’un prince, d’un souverain.
    • Pour le héros de Modeste, cette somme constituait alors une fortune d’autant plus précaire, qu’il dépensait environ cinq ou six mille francs au-delà de ses revenus ; mais la cassette du roi, les fonds secrets du ministère avaient jusqu’alors comblé ces déficits. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Le Roi daigna sourire et confirma la donation promise de cent louis sur sa cassette et d’un logement au Louvre. — (Marcelle Tinayre, La Vie amoureuse de Madame de Pompadour, Ernest Flammarion, éditeur, 1924, pages 91-118)
  3. Petite boîte contenant une bande magnétique sur laquelle on peut enregistrer du son ou de la vidéo. On l’utilise généralement dans les magnétoscopes, magnétophones et caméscopes.
    • Un large sourire aux lèvres, il tendit à Alex le sachet de plastique qu'il tenait à la main. Gribovitch s'en saisit et regarda à l'intérieur.
      — Une cassette vidéo. Hum. Le produit de votre travail d'enquêteur, agent Orsini ?
      — Non, rétorqua Pitchoune. C'est un film de cul.
      — (Pierre Lucas, Police des mœurs, n° 133 : La Sirène des calanques, Éditions Vauvenargues, 2014, chap. 8)
  4. (Québec) Sens dérivé du précédent : discours public, politique, etc., au contenu stéréotypé et convenu, manquant de spontanéité, de sincérité, d'authenticité.
  5. (Belgique) Plumier d’écolier.
  6. (Cyclisme) (Mécanique) Partie cylindrique entourée des pignons, permettant l'entrainement de la roue.

Variantes orthographiquesModifier

SynonymesModifier

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • cassette sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Emprunté à l’ancien français cassette (« petit coffre »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
cassette
\Prononciation ?\
cassettes
\Prononciation ?\

cassette

  1. Coffret.
  2. Cassette.

DérivésModifier

Voir aussiModifier

  • cassette sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais)  

ItalienModifier

Forme de nom commun Modifier

Singulier Pluriel
cassetta
\kas.ˈset.ta\
cassette
\kas.ˈset.te\

cassette \kas.ˈset.te\ féminin

  1. Pluriel de cassetta.

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

cassette ou kassette

  1. Coffret.
  2. Cassette.

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 97,3 % des Flamands,
  • 97,5 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]