FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Participe passé du verbe cuire mais directement issu du participe passé latin coctus de coquere.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin cuit
\kɥi\

cuits
\kɥi\
Féminin cuite
\kɥit\
cuites
\kɥit\

cuit \kɥi\ masculin

  1. Qui a été soumis à une température élevée dans le but de changer sa texture avant de le manger, en parlant d’un aliment.
  2. (Familier) (En parlant d’une situation, d’une affaire) Raté, terminé, définitivement compromis.
    • C’est cuit, on n’a aucune chance de gagner.
  3. (Familier) (En parlant d’une personne) Perdu, ruiné, fini.
    • Avec une affaire de meurtre sur le dos, il est cuit !
    • « Quelque chose qu’on ne connaît même pas vous attrape par les oreilles comme un lapin dans un clapier, vous flanque un bon coup sur la nuque et vous êtes cuit. Il n’y a pas moyen de se dorer la pilule. » — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 326)
    • On dit d'un accusé qu'il est cuit quand son avocat n'est pas cru. — (Pierre Dac, Les Pensées, Éditions Saint-Germain-des Prés, 1972)
  4. (Vieilli) (Familier) Ivre. À rapprocher de la cuite.
    • D’abord…
      D’abord…
      Y’a l’aîné
      Lui qui a un gros nez
      Lui qui sait plus son nom, Monsieur
      Tellement qu’y boit
      Ou tellement qu’il a bu.
      Qui fait rien d’ses dix doigts
      Mais lui qui n’en peut plus
      Lui qui est complètement cuit
      Et qui s’prend pour le roi.

      — (Jacques Brel, Ces gens-là)

AntonymesModifier

DérivésModifier

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
cuit cuits
\kɥi\

cuit \kɥi\ masculin

  1. Ensemble des aliments cuits d’un repas.
    • Au cuit consensuel de l’institution nutritive, Diogène oppose le nihilisme alimentaire le plus échevelé marqué, en priorité, par le refus du feu, de Prométhée comme symbole de la civilisation. — (Michel Onfray, Le ventre des philosophes, 1989)

AntonymesModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe cuire
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
cuit
Indicatif Présent
il/elle/on cuit
Imparfait
Passé simple
Futur simple

cuit \kɥi\

  1. Participe passé masculin singulier de cuire.
    • D’autre part, faire cuire un homard comme pour l’américaine; une fois cuit le décarapacer ; laisser réduire la cuisson ; la monter au beurre d’écrevisse et la passer à l’étamine. — (Joseph Favre, Dictionnaire universel de cuisine pratique)
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de cuire.
    • L’agneau cuit relativement vite alors surveillez la cuisson de près pour ne pas sur-cuire la viande ! — (The Blokehead, La diète paléo pour débutants, 2017)

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Ancien françaisModifier

Forme de verbe Modifier

cuit \Prononciation ?\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe cuidier.

Ancien occitanModifier

Nom commun Modifier

cuit masculin

  1. Variante de cug.

RéférencesModifier

  • François Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844