Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1552) Du grec ancien φανός, phanós (« lanterne »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
fanal
\fa.nal\
fanaux
\fa.no\

fanal \fa.nal\ masculin

  1. Sorte de grosse lanterne.
    • J’imaginai de sortir, j’allumai ma lanterne. (On conduit en prison, à Stamboul, les promeneurs sans fanal.) — (Pierre Loti, Aziyadé, 1879)
    • Vers une heure du matin, je remarque que mon feu rouge de babord est éteint. Je descends le fanal dans le poste pour le rallumer. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil ; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
  2. (Marine) Feu qu’on allume durant la nuit sur des tours, à l’entrée des ports et le long des plages maritimes, pour indiquer aux bâtiments la route qu’ils doivent tenir.

SynonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

CatalanModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du grec ancien φανός, phanós (« lanterne »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
fanal
\Prononciation ?\
fanals
\Prononciation ?\

fanal \Prononciation ?\ masculin

  1. Lanterne.

SynonymesModifier