Ouvrir le menu principal
Voir aussi : Fanal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1552) Du grec ancien φανός, phanós (« lanterne »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
fanal
\fa.nal\
fanaux
\fa.no\

fanal \fa.nal\ masculin

  1. Sorte de grosse lanterne.
    • J’imaginai de sortir, j’allumai ma lanterne. (On conduit en prison, à Stamboul, les promeneurs sans fanal.) — (Pierre Loti, Aziyadé, 1879)
    • Vers une heure du matin, je remarque que mon feu rouge de babord est éteint. Je descends le fanal dans le poste pour le rallumer. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil ; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
  2. (Marine) Feu qu’on allume durant la nuit sur des tours, à l’entrée des ports et le long des plages maritimes, pour indiquer aux bâtiments la route qu’ils doivent tenir.

SynonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

CatalanModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du grec ancien φανός, phanós (« lanterne »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
fanal
\Prononciation ?\
fanals
\Prononciation ?\

fanal \Prononciation ?\ masculin

  1. Lanterne.

SynonymesModifier