Voir aussi : fìon, fíon

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom commun 1) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.
(Nom commun 2) (XIXe siècle) Variante de fignon[1].
(Nom commun 3) (XVIIIe siècle) Origine obscure. Peut-être à rapprocher de fignoler[1].
(Nom commun 4) (Date à préciser) Du patois vendéen fion, signifiant « flan ».

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
fion fions
\fjɔ̃\

fion \fjɔ̃\ masculin

  1. (Suisse) (Savoie) Coup, attaque physique [2].
  2. (Suisse) (Rhône-Alpes) (Lorraine) Pique, insulte, attaque verbale virulente [3].
    • Envoyer, lancer des fions : faire des allusions ou des remarques désagréables.
    • Angharad : Si Monsieur et Madame préfèrent s’envoyer des fions dans l’intimité, je peux aussi me retirer. — (Alexandre Astier, Kaamelott, Livre 2, épisode La Joute Ancillaire)
  3. (Rare) Moquerie [4].

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
fion fions
\fjɔ̃\

fion \fjɔ̃\ masculin

  1. (Vulgaire) Derrière ; cul ; fesses , postérieur, popotin.
    • Il aurait préféré la suivre, voir comment roulait le fion, test révélateur. — (Albert Simonin, Une balle dans le canon, Série noire, Gallimard, 1958, page 140)
    • M'est avis que sa haine qui l’animosait contre moi se meurt doucettement, balayée par le désir qui la rebiche en force. C'est ça, le fion, darlinge ; une obsession qui point, s'épanouit et investit complètement l'heureux bénéficiaire. — (Frédéric Dard , San-Antonio n° 164 : Les eunuques ne sont jamais chauves, Éditions Fleuve Noir, 1995, chap. 12)
  2. (Vulgaire) Anus ; fondement.
    • Tes remarques, mon garçon, tu peux te les foutre dans le fion !
  3. (Vulgaire) (Figuré) Chance. — → voir bol, cul et pot.
    • Alors, toi, on peut dire que tu manques de fion !

SynonymesModifier

Anus (2) :

DérivésModifier

Nom commun 3Modifier

Singulier Pluriel
fion fions
\fjɔ̃\

fion \fjɔ̃\ masculin

  1. (Vieilli) Dernier soin apporté à quelque chose, finition, cachet final.
    • Elle se lève pour prendre la salière qui doit, dit-elle, donner le dernier fion à la dinde ; et tout en répandant son contenu sur le rôti, elle chante à tue-tête [...]. — (Auguste Ricard, Le marchand de coco, H. Boisgard, Paris, 1858, page 139)
    • Bernie : Ce sont des bas-reliefs sculptés par des orfèvres…
      Moumoune : Ouais ouais ouais…
      Bernie : Qu’ils sussent ainsi donner le fion à cet endroit me…
      Tous : Quoi ‽
      — (JBX, Reflets d’Acide, épisode 16 → lire en ligne)

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Nom commun 4Modifier

Singulier Pluriel
fion fions
\fjɔ̃\
 
Un fion vendéen.

fion \fjɔ̃\ masculin

  1. (Pâtisserie) (Vieilli) Sorte de pâtisserie d’origine vendéenne semblable à un flan, parfumée à la vanille et à la cannelle.
    • Située à la sortie d’Aizenay, sur la route de Saint-Gilles. Thérèse et Michel Rorthais fabriquent toutes les traditions des pâtisseries vendéennes : brioche (traditionnelle, feuilletée et brioche de mariage), fouasse, gâteau minute, bottereaux, fion, gâche, quatre-quart, préfou. — (Petit Futé Vendée 2009, p. 65)

VariantesModifier

Voir aussiModifier

  • fion sur Wikipédia  

RéférencesModifier

  1. a et b « fion », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971–1994 → consulter cet ouvrage
    • [2] : Le suisse romand tel qu’on le parle ; lexique romand-français, Catherine Hadacek, 1983, in Dictionnaire des mots suisses de la langue française d’Alain Nicollier, éditions GVA SA, Genève, p. 75 ISBN 2-88115-003-9
    • [3] : Portrait des Valaisans en légende et en vérité, Maurice Chappaz, 1965, in Dictionnaire des mots suisses de la langue française d’Alain Nicollier, éditions GVA SA, Genève, p. 75 ISBN 2-88115-003-9
    • [4] : Dictionnaire historique du parler neuchâtelois et suisse-romand, William Pierrehumbert, Neuchâtel, 1928, in Dictionnaire des mots suisses de la langue française d’Alain Nicollier, éditions GVA SA, Genève, p. 75 ISBN 2-88115-003-9
    • [5] : Jean-François Michel, Dictionnaire des expressions vicieuses usitées dans un grand nombre de départemens et dans la ci-devant Province de Lorraine, Nancy, 1807.
    • Inspiré du Dictionnaire encyclopédique Quillet, Paris, 1934.

    EspérantoModifier

    Forme de nom commun Modifier

    Cas Singulier Pluriel
    Nominatif fio
    \ˈfi.o\
    fioj
    \ˈfi.oj\
    Accusatif fion
    \ˈfi.on\
    fiojn
    \ˈfi.ojn\

    fion \ˈfi.on\

    1. Accusatif singulier de fio.

    AnagrammesModifier