Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Du latin sūdŏr qui a donné l’ancien français sudor (même sens propre et figuré) apparenté à sudare (« suer »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
sueur sueurs
\sɥœʁ\
 
Sueur après un effort sportif

sueur \sɥœʁ\ féminin

  1. (Anatomie) Humeur aqueuse qui sort par les pores de la peau.
    • Une sueur légère, mais que chacun vit et supposa froide, rendit son front humide. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Philippe, en se baissant pour mieux voir, aperçut le mouchoir encore humide de la sueur froide qui avait ruisselé du front de Louis XIV. Cette sueur épouvanta Philippe comme le sang d’Abel épouvanta Caïn. — (Alexandre Dumas, Le Vicomte de Bragelonne, chapitre 226 : Le matin, 1847.)
    • Il y avait deux longues heures que nous marchions, dans les champs, sous le soleil qui tombait du ciel comme une pluie de feu ; la sueur ruisselait sur mon corps et la soif, une soif ardente, me dévorait. — (Octave Mirbeau, Le Père Nicolas, dans Lettres de ma chaumière, 1885)
    • Le professeur en est si ému qu’il s’essuie les yeux…
      — Ce sont des pleurs de joie, lui chuchote Marie.
      — Non. Ce sont des gouttes de sueur
      — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, page 290.)
    • Ruisselant de sueur, Jimmy tourna la clef dans la serrure, ouvrit la porte, fit entrer Jim et la referma derrière lui. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Être poète, c’est trouver parfumée la sueur de la femme qu’on aime. — (Henri Vincenot, Le Pape des escargots, 1972, page 299)
  2. Action de suer.
    • Cela provoque la sueur.
    • Il lui prit une petite sueur.
  3. (Figuré) (Au pluriel) Les peines qu’on s’est données pour réussir à quelque chose.
    • Après bien des fatigues et des sueurs, il est venu à bout de son entreprise. - Une terre fécondée par les sueurs de l’homme.

SynonymesModifier

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • sueur sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

Moyen françaisModifier

ÉtymologieModifier

Variante de suor, du latin sutor (« cordonnier »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
sueur sueurs
\sɥœʁ\

sueur \sɥœʁ\ masculin

  1. Cordonnier.
    • Sueur, baudroiier, boursier, méguisier doivent chascuns chascun an iij s de hauban à poiier au Roy — (Étienne Boileau, Le Livre des métiers, XIIIe.)

Quasi-synonymesModifier

VariantesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

RéférencesModifier