Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1247) euwier. Eve est une variante du XIe siècle de eau. Évier désigne le récipient qui contient l'eau, comme aiguière dont il est le doublet naturel (voir aigue). Il provient sans doute du latin aquarium ou même latin aquarius qui aurait pu devenir un adjectif en lieu et place de latin aquatique.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
évier éviers
\e.vje\
 
Évier métallique.

évier \e.vje\ masculin

  1. Table en céramique, en métal ou en pierre, comportant un bassin creusé dans lequel on lave la vaisselle, et qui a un trou pour l’écoulement des eaux.
    • […] ; c'est une sorte d’évier en étain destiné au rinçage des cristaux et de l’argenterie qu'on ne descend pas à la cuisine. — (« Hygiène et confortable des habitations, 2e article : L'eau », dans les Nouvelles annales de la construction, Éditions C. Béranger, 1883, p. 187)
    • Elle mouchait la chandelle qui clairait sur le bord de l’évier, quand la porte s'ouvrit. — (Louis Pergaud, Le retour, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Après avoir raclé le fond de mousseline de saumon, Victor emporta la calotte vide vers les éviers. — (Monica Ali, En cuisine, traduit de l'anglais par Isabelle Maillet, Belfond, 2010, chap.6)
    • Je gagnai le vestibule à tâtons, entre la cuisine et la buanderie. Je cherchais toujours. Disparue, l’essoreuse à linge, remplacé, l'ancien lavoir. À la place, un évier moderne. — (Mary Marcus, Le refuge des souvenirs, traduit par Brigitte Hébert, Presses de la Cité, 2017)
    • Vous pouvez aller prendre un café si ça vous dit, j'en ai une pleine cafetière. Vous trouverez les tasses dans le placard au-dessus de l’évier. — (Arnaldur Indridason, Étranges rivages, traduit de l'islandais par Eric Boury, éd. Anne-Marie Métailié, 2013, chap. 13)

SynonymesModifier

HyponymesModifier

(évier en pierre)

DérivésModifier

TraductionsModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • évier sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier