Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(966) Bruocsella ; (XIe siècle) Bruocesll ; (1047) Brucselle ; (1062) Brvsela ; (1095) Brucsella ; (XIIe siècle) Brussella ; (XIIIe siècle) Bruxelle. Référence nécessaire
Toponyme germanique composé de bruoc (« marais ») et de sella (« salle, habitation »), littéralement « habitation au marais ». Référence nécessaire Voir le néerlandais broek (« marais ») et Selles, Broxeele pour d’autres toponymes construits avec *sella. Référence nécessaire Il est apparenté à l’allemand Bruchsal (ville du Bade-Wurtemberg). Référence nécessaire

Nom propre Modifier

 
Panneau d'agglomération de Bruxelles.

Bruxelles \bʁy.sɛl\ (Belgique), \bʁyk.sɛl\ (voir section prononciation) féminin singulier

  1. (Géographie) Ville belge, l’une des 19 communes de la Région de Bruxelles-Capitale, la capitale de la Belgique, siège de quelques organisations internationales.
    • Il paroît que les négociations entre le saint Siége malinguat et le roi des Pays-Bas pour parvenir à un Concordat vont se suivre. On a parle de l'arrivée de Mgr Nazali, nonce en Suisse, à Bruxelles. — (L’Ami de la religion et du roi, no 964,‎ 5 novembre 1823, page 397)
    • La cité mosane prospère tant et si bien qu’en 1905, elle réussit à chiper à Bruxelles la célébration du 75e anniversaire de l’indépendance, tout en affirmant sa différence, sa « wallonitude ». — (Christine Renardy, Liège et l’Exposition universelle de 1905, 2005, page 18)
    1. Région de Bruxelles-Capitale, région bilingue à majorité francophone enclavée dans le sud de la Flandre.
      • La Belgique fédérale est constituée de trois Régions (la Flandre, la Wallonie et Bruxelles) et de trois communautés
  2. (Par métonymie) Institutions de l’Union européenne.
    • Bruxelles soupçonne une violation des règles du marché. — (Le Monde, 4 mars 2006)
  3. (Par métonymie) Gouvernement de la Belgique.
    • Bruxelles et Londres discutent d’un nouvel accord bilatéral.
  4. (Par métonymie) Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale.
    • Bruxelles est arrivée à un accord avec la Flandre.
  5. (Géographie) Petite commune dans la province du Manitoba, au sud du Canada.

SynonymesModifier

Gentilés et adjectifs correspondantsModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier


NotesModifier

La prononciation originelle est \bʁy.sɛl\.
Le latin a donné à la lettre x la valeur [s] lorsqu'il remplace deux s dans un mot[1]. On la retrouve dans des toponymes comme Bruxelles \bʁy.sɛl\ ou Auxerre \o.sɛʁ\[1].
Ce n’est qu’à la Renaissance que la lettre x a commencé à prendre la prononciation \ks\, avec le renouveau des études grecques, à cause des nombreux emprunts faits à cette langue depuis, et dont ils couvrent aujourd’hui la majorité des prononciations de cette lettre, d’où l’aspect « normal » de la prononciation \bʁyk.sɛl\, bien que souvent considérée comme étant effectuée « à tort »[2].

HomophonesModifier

Voir aussiModifier

  • Bruxelles sur l’encyclopédie Wikipédia  
  • Bruxelles dans le recueil de citations Wikiquote  

RéférencesModifier

DanoisModifier

ÉtymologieModifier

Du français Bruxelles.

Nom propre Modifier

Bruxelles \Prononciation ?\

  1. (Géographie) Bruxelles.

GalloModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom propre Modifier

Bruxelles \Prononciation ?\ (graphie ELG)

  1. (Géographie) Bruxelles.

RéférencesModifier

IdoModifier

ÉtymologieModifier

Du français Bruxelles.

Nom propre Modifier

Bruxelles \Prononciation ?\

  1. (Géographie) Bruxelles.

ItalienModifier

ÉtymologieModifier

Du français Bruxelles.

Nom propre Modifier

Bruxelles \bruk.ˈsɛl\ féminin

  1. (Géographie) Bruxelles.

Gentilés et adjectifs correspondantsModifier

RoumainModifier

ÉtymologieModifier

Du français Bruxelles.

Nom propre Modifier

Bruxelles \Prononciation ?\

  1. (Géographie) Bruxelles.