Voir aussi : brasero

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XVIIIe siècle) De l’espagnol brasero (« ustensile de chauffage en cuivre, monté sur pieds, rempli de braises »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
braséro braséros
\bʁa.ze.ʁo\
 
Un braséro en métal (1).

braséro \bʁa.ze.ʁo\ masculin (orthographe rectifiée de 1990)

  1. Grand bassin de cuivre à pieds, rempli de charbons ardents, destiné, surtout en Espagne, à chauffer une pièce d’appartement.
  2. Récipient de métal, percé de trous et rempli de charbons ardents, destiné au chauffage en plein air ou à l’usage de certains métiers, comme celui des poseurs de bitume.
  3. (Par analogie) Chauffage de plein-air.
    • Les Verts veulent l’interdiction des braséros : depuis le 1er janvier et l’entrée en vigueur de la loi antitabac, les systèmes de chauffage se multiplient aux terrasses des cafés et restaurants. Trois députés Verts ont déposé une proposition de loi pour permettre aux maires de les interdire.
  4. (Afrique) Réchaud, chaufferette, appareil de cuisson alimenté par des braises.
    • La cuisson du tajine se fait sur un braséro en terre cuite.

Variantes orthographiquesModifier

SynonymesModifier

TraductionsModifier

AnagrammesModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier