FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Adjectif, Nom) : (Vers 980) Du participe présent du verbe de l’ancien français ardoir, ardant, lui-même du verbe latin ardere (« brûler »).
(Flexion de verbe) Du verbe arder.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin ardent
\aʁ.dɑ̃\

ardents
\aʁ.dɑ̃\
Féminin ardente
\aʁ.dɑ̃t\
ardentes
\aʁ.dɑ̃t\

ardent \aʁ.dɑ̃\

  1. Qui est en feu.
    • Le chîkh ne tarde pas à reparaître accompagné de quelques notables du douar, de mes gens et d'un de ses fils portant un pot de terre rempli de charbons ardents. Et nous nous pressons autour de la chaleur bienfaisante, […]. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 30)
  2. Qui enflamme, qui brûle.
    • Miroir ardent.
    • Le soleil est très ardent aujourd’hui.
  3. (Par extension) Qui donne une sensation de chaleur vive ou de brûlure.
    • Une fièvre ardente ne tarda pas à se déclarer; cependant, quoique les médecins eux-mêmes désespérassent de sa vie, elle n'eut jamais aucune inquiétude. — (Xavier de Maistre, « La jeune Sibérienne » dans le Tome 3 des Œuvres, Ledentu & Dauthereau, 1833, p. 120)
    • En proie à un violent accès de fièvre, je ne suis guère disposé à admirer le paysage. Je grelotte, je suis tourmenté par une soif ardente, chaque pas de mon cheval martelle ma tête bourdonnante. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 133)
    • A l'infini, les sables ardents sont bosselés de touffes pâles, vaguement teintées d'un mélange de vert, de bleu et de gris, — les touffes de hâd arrondies, basses, compactes, hérissées de menus piquants. — (Louis Alibert, Méhariste, 1917-1918, Éditions Delmas, 1944, p. 22)
  4. (Figuré) Qui se porte avec véhémence, avec feu à quelque chose.
    • Un ardent adversaire.
    • Mais pacifiques ou ardents, les uns et les autres, selon leur âge ou leur santé, sont partis, vont partir, par un geste quelconque tentent de se rendre utiles à la patrie menacée. — (Remy de Gourmont, Pendant l'Orage, Mercure de France, 1915, p. 54)
    • C'est que ces paysans du Vaucluse, parfois si ardents au plaisir, sont les mêmes qui […] s'exténuent durant de nombreuses heures à toutes sorte de travaux minutieux et compliqués. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  5. (En particulier) Qualifie un cheval qu’on a de la peine à retenir, qui tend toujours à aller plus vite qu’on ne veut.
  6. (En particulier) (Chasse) Qualifie un chien qui poursuit le gibier avec trop de vivacité.
  7. Qui est véhément, passionné.
    • Il trouva des papiers d’un caractère absolument privé, et, entre autres, d’ardentes lettres d’amour tracées d’une grande écriture féminine. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 90 de l’éd. de 1921)
    • Conviction ardente. — Zèle ardent. — Poursuite ardente.
  8. (Par analogie) Couleur des cheveux ou du poil tirant sur le roux.
    • Cheveux d’un blond ardent. — Chien au poil ardent.
  9. (Marine) Se dit d’un voilier qui à tendance à lofer (monter dans le lit du vent) lorsqu’on lâche la barre. Suivant le cas ce peut être un défaut, ou une qualité volontairement recherchée par certains régatiers.

DérivésModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
ardent ardents
\aʁ.dɑ̃\

ardent \aʁ.dɑ̃\ masculin

  1. (Histoire) Malade de la maladie nommée aujourd’hui ergotisme, dont le symptôme principal est une gangrène des membres.
    • Être attaqué du mal des Ardents.
    • Sainte Geneviève des Ardents.
  2. Exhalaison enflammée qui apparait près du sol, ordinairement le long des eaux stagnantes, pendant la saison chaude.
    • On voit souvent des ardents sur les marais.
  3. (Argot) (Vieilli) (Rare) (Au pluriel) Les yeux.
    • Les ardents.

SynonymesModifier

DérivésModifier

  • bal des ardents (charivari organisé par Charles VI le 28 janvier 1393 qui tourna à la tragédie et provoqua la mort de cinq compagnons du roi)
  • mal des ardents

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe arder
Indicatif Présent
ils/elles ardent
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent
qu’ils/elles ardent
Imparfait

ardent \aʁd\

  1. Troisième personne du pluriel de l’indicatif présent de arder.
  2. Troisième personne du pluriel du subjonctif présent de arder.

PrononciationModifier

Note : Un des rares exemples de mot français ayant deux prononciations.

(Adjectif, Nom) :

(Flexion de verbe) :

Voir aussiModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Du participe présent du verbe de l’ancien français ardoir, ardant.

Adjectif Modifier

ardent \Prononciation ?\

  1. Fervent, ardent.

Apparentés étymologiquesModifier

PrononciationModifier

Prononciation manquante. (Ajouter)

CatalanModifier

ÉtymologieModifier

Du latin ardentem

Adjectif Modifier

ardent \Prononciation ?\

  1. Ardent.

DérivésModifier

OccitanModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif Modifier

ardent \Prononciation ?\ (graphie normalisée)

  1. Ardent.

PrononciationModifier

RéférencesModifier