Ouvrir le menu principal
Voir aussi : Caló, caló, calò

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom 1) Apocope de calorifère.
(Nom 2) Du caló caló (« sombre »), les Gitans ayant la peau plus sombre que les Européens.

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
calo calos
\ka.lo\

calo \ka.lo\ masculin

  1. (Vieilli) (Rare) (Familier) Calorifère.
    • Joie de trouver M. à la villa. Il avait allumé le calo, préparé le thé, et, en m’attendant, lisait « Les Cinq Sens » de Delteil. — (André Gide, Journal, 5 décembre 1924 ; Éditions Gallimard, collection Bibliothèque de la Pléiade, Paris, 1948, page 797)

SynonymesModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
calo calos
\ka.lo\

calo \ka.lo\ masculin

  1. (Argot) Gitan.
    • C’est un calo.

TraductionsModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

IndonésienModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

calo \Prononciation ?\

  1. Intermédiaire (marché noir).

Variantes orthographiquesModifier

ItalienModifier

ÉtymologieModifier

Déverbal de calare (« baisser »).

Nom commun Modifier

calo \Prononciation ?\ masculin

  1. Baisse.

LatinModifier

ÉtymologieModifier

(Noms communs) De cāla (« morceau de bois » → voir cale) qui correspond au grec ancien κᾶλον, kalon.
(Verbe) De l’indo-européen commun *kle [2] (« appeler, crier »). Le Dictionnaire étymologique latin [1] explique :
intercalare c’est annoncer un jour ou un mois supplémentaire. Le livre où étaient consignés les changements de lune s’appelait calendarium. Tous ces mots, qui faisaient partie de la langue religieuse, s’écrivaient aussi, selon l’ancienne orthographe, avec un k. Pour la métathèse de cal en cla, voyez le grec ancien καλέω, dont le parfait fait κέκληκα (l’un de ses dérivés est ἐκκλησία qui donne en latin ec-clesia « assemblée, église »). Clamare suppose un primitif *clama formé comme fama. clarus (formé sur le radical cla) signifiait d’abord « clair, éclatant » (en parlant de la voix). Il a signifié ensuite « éclatant » (en parlant de la lumière) et enfin « remarquable, illustre ». Classis est peut-être un mot emprunté au grec ancien. Le verbe καλέω appartient à la conjugaison en e : dans calendae il s’est peut-être conservé une trace de cette conjugaison. Ce mot doit s’entendre au sens actif : calendae « l’appel ».

Nom commun 1 Modifier

Cas Singulier Pluriel
Nominatif calo calonēs
Vocatif calo calonēs
Accusatif calonem calonēs
Génitif calonis calonum
Datif calonī calonibus
Ablatif calonĕ calonibus

calo \Prononciation ?\ masculin

  1. Valet d’armée (armé d’un gourdin), palefrenier.
  2. Esclave chargé de porter le bois, valet, homme de peine, domestique de bas étage.

SynonymesModifier

Nom commun 2Modifier

Cas Singulier Pluriel
Nominatif calo calonēs
Vocatif calo calonēs
Accusatif calonem calonēs
Génitif calonis calonum
Datif calonī calonibus
Ablatif calonĕ calonibus

calo \Prononciation ?\ masculin

  1. Sabot, chaussure en bois, cothurne des Grecs.

Verbe Modifier

calo, infinitif : calāre, parfait : calavi, supin : calātum \Prononciation ?\ transitif (conjugaison)

  1. Assembler, convoquer, appeler, proclamer (le premier jour du mois, un prêtre appelait Junon autant de fois qu’il y avait de jours entre les calendes et les nones).
    • calantur nonae — (Varron) : la date des nones est annoncée.
    • calata comitia — (Gelle) : les comices calates (comices convoqués pour la consécration des flamines ou pour la ratification des testaments).
    • calatis granis — (Cicéron) : ayant rentré ses grains.

Note : Par convention, les verbes latins sont désignés par la 1re personne du singulier du présent de l’indicatif.

SynonymesModifier

DérivésModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier