Voir aussi : derivé, dérivé, derive

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Déverbal sans suffixe de dériver qui… dérive non pas de rive (ripa en latin) mais du latin riva (« cours d’eau ») dériver signifiant initialement « détourner un cours ».

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
dérive dérives
\de.ʁiv\
 
En 5, la dérive d'un bateau.

dérive \de.ʁiv\ féminin

  1. (Marine) Écart, déviation entre le cap effectivement suivi par un navire ou un aéroplane et le cap initialement fixé.
  2. (Par ellipse) (Marine) Angle que la quille du bâtiment fait avec la direction réelle de sa route.
  3. (Marine) Déplacement en mer, au gré du vent et des courants, en parlant des glaces ou des varechs.
    • La dérive des glaces parallèle au Groenland est attribuée au courant polaire ; elle peut être influencée par les vents, […]. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  4. (Figuré) Mauvaise direction, mauvaise pente.
    • Cet homme va à la dérive.
    • Professeur retraitée, j’ai assisté, au cours des décennies, à la dérive constante due à la démission des « élites » responsables. — (Éliane Lécuyer in Alain Bouissière, Le Bar du subjonctif, Hatier, 1999, page 85)
  5. (Marine) Élement fixe ou mobile d'un bateau permettant de réduire les déplacements du bateau dans la direction perpendiculaire à son plan de symétrie, à la différence du gouvernail, qui est destiné à permettre le changement de cap.
  6. (Surf) Aileron situé sous la planche de surf, et qui sert la stabiliser.
  7. (Aéronautique) Empennage vertical qui comporte une partie mobile qui a la même fonction que le gouvernail sur un navire.
  8. (Figuré) Action, en particulier politique, qui diffère de celle annoncée par ceux qui la mènent.
    • A l’occasion des élections législatives de dimanche, la presse hexagonale a redécouvert les dérives du miracle économique allemand, dénoncées depuis dix ans. — (O B.-K., Lady Macbeth, Le Canard enchaîné, 20 septembre 2017)
  9. (Apiculture) Tendance des abeilles à retourner à la mauvaise ruche à la fin d’un vol.
    • Seuls défauts pour l’apiculture, sa tendance à la dérive, c’est-à-dire à se tromper de ruche, ce qui favorise la diffusion des maladies et des parasites, et sa tendance au pillage, due à un rayon de butinage moins important que celui des autres races européennes. — (Vincent Albouy, Abeilles mellifères à l’état sauvage, éditions de Terran, 2019, ISBN 978-2-35981-115-5)

SynonymesModifier

DérivésModifier

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   dérive figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : bateau.

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe dériver
Indicatif Présent je dérive
il/elle/on dérive
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je dérive
qu’il/elle/on dérive
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
dérive

dérive \de.ʁiv\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe dériver.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe dériver.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe dériver.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe dériver.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe dériver.

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • dérive sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier