Français modifier

Étymologie modifier

(Date à préciser) De l’ancien français estoc, dérivé du proto-germanique *stukōną (moyen haut-allemand : stoken (« poignardé, transpercé »)).

Nom commun 1 modifier

Singulier Pluriel
estoc estocs
\ɛs.tɔk\

estoc \ɛs.tɔk\ masculin

  1. (Armement) Épée d’armes frappant de pointe (XVe-XVIe siècle).
  2. (Littéraire) L’héritage paternel.
    • La décomposition du chétif estoc de ceux-ci s’opérait avec d’autant plus de rapidité, qu’ils se mariaient — (François-René de Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe, 1841, Première partie/Livre premier)
  3. (Escrime) Épée longue et étroite qui ne servait qu’à percer.
  4. Pointe d’une épée, d’un sabre.
  5. (Foresterie) Tronc d’arbre.
    • Les gardes veillent encore et enjoignent aux facteurs de veiller à ce que dans un temps de neige, les ouvriers dégarnissent bien les souches, pour ne pas faire une mauvaise coupe, et à ce qu’ils aient également l’attention de bien débuissonner, et de ne pas laisser de vieux chicots ni estocs. — (Statistique générale et particulière de la France et de ses colonies, tome III, ouvrage collectif, 1803)
  6. (Sens figuré) Pénis en érection.
    • Le pauvre Florent n’était pas sans savoir que la raideur de son estoc tirait à sa fin et que je risquais fort d’être sa dernière chance de postérité. — (Hervé Gagnon, L’Héritage des cathares, Damné, Hurtebise, 2010, page 18)

Dérivés modifier

Traductions modifier

Nom commun 2 modifier

Singulier Pluriel
estoc estocs
\ɛs.tɔk\

estoc \ɛs.tɔk\ masculin

  1. (Lorraine) (Vieilli) Adresse d’esprit.

Prononciation modifier

Anagrammes modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Références modifier

Ancien français modifier

Étymologie modifier

Déverbal de estoquier (« frapper ») dérivé de toquer, avec le préfixe es-, à comparer avec le mot wallon stok avec le même sens.

Nom commun modifier

estoc *\Prononciation ?\ masculin

  1. Souche, tronc, pieu, poutre.
  2. Souche, racine, extraction.
  3. Chef-lieu.
  4. Estoc, pointe.
    • ferir d’estoc.
      (frapper) avec la pointe de l’épée.

Apparentés étymologiques modifier

Dérivés dans d’autres langues modifier

Anagrammes modifier

Références modifier

Ancien occitan modifier

 

Étymologie modifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun modifier

estoc masculin

  1. (Armement) Estoc, épée.

Références modifier

  • François Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844 → consulter cet ouvrage