Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin externus.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
externe externes
\ɛk.stɛʁn\

externe \ɛk.stɛʁn\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est, qui paraît au-dehors.
    • Maladie externe.
    • Médicament pour l’usage externe.
  2. Qui vient du dehors.
    • Les causes externes des maladies.
  3. (En particulier) (Anatomie) Qualifie des parties d’un organe qui sont tournées vers l’extérieur du corps.
    • La face externe de l’omoplate.
    • L’extrémité externe de la clavicule.
  4. Extérieur
    • Perception externe.
  5. (Scolarité) Qualifie un écolier, collégien ou lycéen, qui n'est ni en pension, ni en demi-pension, dans l'établissement.
    • Élève externe.

DérivésModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
externe externes
\ɛk.stɛʁn\

externe \ɛk.stɛʁn\ masculin et féminin identiques

  1. Écolier de collège ou de lycée qui n’est pas en pension, et qui vient de dehors assister aux cours, aux leçons.
    • Quand il suivit un peu plus tard comme externe les classes du collège d'Arbois, il appartint tout d'abord à la catégorie des élèves que l'on pourrait appeler bons-ordinaires. — (René Vallery-Radot, La vie de Pasteur, Hachette, 1900, Flammarion, 1941, p. 12)
    • La population scolaire n’était pas homogène. Il y avait les pensionnaires, les demi-pensionnaires, et les externes, qui constituaient vraiment une espèce très différente de la nôtre.
      Lorsque Paul me demanda comment étaient ces externes, je lui répondis simplement :
      « Ce sont des élèves qui mettent tous les jours un costume du dimanche ! »
      — (Marcel Pagnol, Le temps des secrets, 1960, collection Le Livre de Poche, page 320)
  2. (Médecine) Étudiant en médecine qui, à la suite d’un concours, est chargé d’un service dans un hôpital, sans y être logé.

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

RéférencesModifier