FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIVe siècle) Peut-être du verbe frire, les bords d’un aliment qui frit ayant inspiré le rapprochement[1].

Verbe Modifier

friser transitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Mettre en boucles des cheveux ou des poils.
    • Henri tournait le dos, mais voyait la scène dans une glace, tout en ayant l’air de friser sa moustache avec une pommade que venait de lui donner René. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre VI)
    • Friser ses cheveux avec des papillotes.
    • Car la mode, c’est aussi les millions de tonnes de crèmes, poudres, laits, lotions, maquillages, démaquillants, prémaquillants, produits à se peindre, à se bronzer, à ôter la peinture, à s’oindre, à s’enduire, à se désenduire, à se pommader, à se friser, à s’onduler, à se défriser, à nourrir les cheveux, les laver, les traiter, les dépelliculer, les blondir, les faire briller, les remplir de reflets, les décolorer, les recolorer, les soigner, les faire respirer, les faire pousser, repousser, ôter les duvets superflus, maigrir, mincir, grandir, développer les seins, gommer les hanches, affiner la taille, avaler l’estomac, fondre les kilos en trop, exalter le buste, renforcer les appas défaillants… — (Jeune Afrique, 1969, n° 435 à 451, page 52)
  2. Il se dit aussi en parlant du poil des étoffes.
    • Une étoffe à poil frisé (Par ellipse) Une étoffe frisée.
  3. (Sens figuré) Raser, effleurer, ne faire que toucher superficiellement.
    • Le vent qui ne fait que friser l’eau en ride légèrement la surface. La balle lui a frisé l’oreille.
  4. (Sens figuré) Presque atteindre.
    • Ils avaient d'ailleurs été longtemps unis, alternant l'un avec l'autre, chez M. de Charlus qui ne trouvait personne d'assez élégant pour ses relations mondaines, ni de frisant assez l'apache pour les autres. — (Marcel Proust, Le Temps retrouvé, 1927)
    • La Péguinotte, qui devait bien friser la soixantaine, rouge, râblée, le poil gris raide comme crin, avait accaparé les gros travaux domestiques. — (Henri Bosco, L’Âne Culotte, 1937)
    • Il est parti… mais nous avons encore frisé la catastrophe… — (André Franquin, Gaston 9 — Le cas Lagaffe, éditions J.Dupuis fils, 1974, page 7)
    • L’embastillement sanitaire et épidémiologique peut pour autant nuire davantage que l’emmurement volontaire de l’abstraction créative ? Peut-il conduire à un esseulement frisant la déréliction ? — (Cornéliu Tocan, Aux confins de l'invisible. Haïkus d'intérieur illustrés, Créatique, Québec, 2020, pages 7-8)
    • Monsieur, votre attitude frise l’incorrection.
    • Il a frisé la corde, la potence (se disait autrefois pour faire entendre qu’un homme avait été bien près d’être condamné à être pendu, ou qu’il méritait d’être pendu)
  5. (Imprimerie) (Par ellipse) Doubler, papilloter pour des caractères qui paraissent doublement imprimés sur la feuille, par le défaut de la presse ou par autre cause.
    • Cette presse frise considérablement.
  6. Se mettre en boucles.
    • Et voilà que tout à coup, parmi tant de barbes rondes, ovales, carrées, qui floconnaient, qui frisaient, qui exhalaient ambre et benjoin, fut remarquée une barbe taillée en pointe. — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
  7. Être légèrement coquin, en parlant d’un regard.
    • La photo constituait un véritable document. On voyait la manman assise sur le cheval de bois d’un manège à l’arrêt, avec à ses côtés, à califourchon, faisant face à l’appareil du photographe, le beau Monsieur Frédo, plus jeune et sans moustache, mais déjà l’œil qui frise et la lèvre qui sourit pour séduire et mentir. — (Philippe Labro, Un début à Paris, Folio, page 199)

DérivésModifier

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

ItalienModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

friser \Prononciation ?\ masculin

  1. Frigo (réfrigérateur).

SynonymesModifier

Voir aussiModifier

  • friser sur l’encyclopédie Wikipédia (en italien)  

SuédoisModifier

Forme de nom commun Modifier

Commun Indéfini Défini
Singulier fris frisen
Pluriel friser friserna

friser \Prononciation ?\ commun

  1. Pluriel indéfini de fris.