FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Dénominal de graisse ; a supplanté oindre de conjugaison ardue.

Verbe Modifier

graisser \ɡʁe.se\ ou \ɡʁɛ.se\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Enduire de graisse, lubrifier, oindre avec un corps gras.
    • Graisser des bottes, des souliers, graisser les roues d’une charrette, d’une voiture.
    • Graisser un essieu, un rouage.
    • Graisser les pieds d’un cheval.
    • (Par extension) Graisser la terre, y mettre de l’engrais.
    • Graisser une vigne, un pré.
  2. (Par analogie)(Régionalisme) Enduire une tartine.
    • Pas de problème pour vous aider, assura Sophie qui s'attabla sans autre forme d'invitation pour se graisser une tartine de purée de courgettes aux lardons,[...]. — (Pierre Lucas, Une trentenaire dans la chatière, éditions Vauvenargues, 2014)
    • […] nous faisions la pause et je taillais des tartines dans mon pain, les graissais copieusement et les mangeais de bon cœur. — (Les Œuvres libres, éditions Fayard, 1949)
    • Et ils nous graissaient de ces tartines de confiture là-dessus ! — (Eric Syssau, Montbazon, éditions Commune de Montbazon, 1995)
  3. (Typographie) Mettre un texte en gras.
  4. (Figuré) (Familier)
    • Graisser ses bottes. Voyez « botte ».
  5. Soudoyer.
    • Graisser la patte à quelqu’un, donner de l’argent à quelqu’un pour le gagner, pour le corrompre.
  6. Salir de graisse.
    • Cela vous graissera les mains.
  7. Rendre sale et crasseux.
    • Graisser ses habits.
  8. Enduire de mastic les partie métalliques d'un ouvrage en marbre, pour les protéger de la rouille.

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

GalloModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe Modifier

graisser \Prononciation ?\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (graphie inconnue)

  1. (Melesse) Battre, punir.

RéférencesModifier