NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Du moyen néerlandais halden, houden, du vieux néerlandais haldan, du proto-germanique *haldaną. Cognat du bas allemand holden, de l’allemand halten, de l’anglais hold, du frison hâlde, du danois holde, du suédois hålla.

Verbe Modifier

Présent Prétérit
ik hou hield
jij houdt
hij, zij, het houdt
wij houden hielden
jullie houden
zij houden
u houdt hield
Auxiliaire Participe présent Participe passé
hebben houdend gehouden

houden \ˈɦɑu̯.də(n)\ transitif (se conjugue → voir la conjugaison de houden)

  1. Garder.
    • Je moet je tanden goed schoon houden.
      Tu devrais garder tes dents propres.
    • Ik kan mijn ogen niet meer open houden.
      Je ne peux plus garder les yeux ouverts.
  2. Organiser, se tenir.
    • Ik hou morgen een feest, kom je ook?
      Jorganise une fête demain, tu viens aussi ?
    • In Parijs werd in 2015 een belangrijke conferentie gehouden over het klimaat.
      À Paris, une importante conférence a été organisée / s’est tenue en 2015 sur le climat.
  3. (transitif) ou (intransitif) (Suivi de van) Aimer, tenir à.
    • Van iemand houden.
      Aimer quelqu’un.

DérivésModifier

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 99,6 % des Flamands,
  • 100,0 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]