Voir aussi : metro, Métro, mètro, metrô, metrò, métro-

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(nom 1) Du grec ancien metron (« mesure », et notamment « mesure des vers »).
(nom 2) Apocope de « métropolitain », lui-même ellipse de « service de chemin de fer métropolitain ». Du latin metropolitanus, («relatif à une ville importante, à une métropole »).
(nom 3) Apocope de « métropole ».
(adjectif) Apocope de « métropolitain ».

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
métro métros
\me.tʁo\

métro \me.tʁo\ masculin

  1. (Vieilli) Mesure en poésie.
    • L'épopée n’emploie que le langage pur et simple (07), ou les mètres, soit qu’elle mélange ceux-ci entre eux, ou qu'elle ne vienne à mettre en usage qu’un seul genre de métro, comme on l’a fait jusqu'à présent. — (La Poétique, Aristote, traduction Ch. Émile Ruelle, 1922)

Apparentés étymologiquesModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
métro métros
\me.tʁo\
 
Le métro à Santiago, Chili.

métro \me.tʁo\ masculin

  1. (Chemin de fer) Chemin de fer métropolitain.
    • [Le phénomène d’inertie] C’est en vertu de ce principe que nous embrassons avec confusion la dame d’en face aux arrêts subits du métro. — (Lucien Fabre, Le Rire et les rieurs, Gallimard, Paris, 1929, page 123)
    • Le métro c'est un train vitré, éclairé, actionné à l'électricité; il zizague sous terre dans d'infinis tunnels, comme un ver. À tous les quarts de mille, il s'arrête à des petites gares souterraines, où il y a des bancs remplis par des voyageurs et d'autres qui ne voyagent pas. [...] Pour gagner la sortie, vous suivez les courants d'air jusqu'au trou creusé en surface. — (Félix Leclerc, Moi, mes souliers, 1955, II, 1)
    • Mais un sous sol organisé comme on le fait le plus souvent pour faciliter simplement l'accès, cela aurait pu être une station de métro, une immense station de métro avec un plafond bas, l’impression d’étouffer. — (Discours prononcé par François Mitterrand (Président de la République) le 14 octobre 1988 lors de l'inauguration du grand Louvre)
    • Ali et moi déambulons sous le tablier du métro aérien qui abrite, entre les étals du marché, les bicraves, les petits trafics du trabendo, […]. — (Jack-Alain Léger, Tartuffe fait ramadan, page 30, Denoël, 2003)
    • Même problématique pour le prix des titres d’accès au métro parisien, et notamment celui du forfait mensuel connu sous le nom de carte orange. — (Jean-Louis Sagot-Duvauroux, Pour la gratuité - Le continent des gratuités, 1995)
  2. (Par métonymie) Train d’un service de chemin de fer métropolitain.
    • Dès huit heures du matin, on se pressait dans le métro en bourrant tous les Parisiens maussades à l'idée d'aller au travail pour leur piquer les place assises. Parfois, on s'asseyait sur les strapontins et on y restait même en pleine affluence, […]. — (Alexandra Varrin, J'ai décidé de m'en foutre, Éditions Léo Scheer, 2015)
    • Dans combien de temps arrive le prochain métro ?
  3. (Au singulier) (Par métonymie) Les trains d’un service de chemin de fer métropolitain.
    • Et de toute façon, ce n’est pas comme si le métro de New York était plein de lecteurs de Joyce ou même d'Hemingway. (avril 2004 — Culture Libre, Lawrence Lessig, traduction wikisource).
  4. (Par métonymie) Station ou gare où les trains d’un service de chemin de fer métropolitain s’arrêtent.
    • Je sors à l’instant du métro, je te rejoins tout de suite.
  5. (Par métonymie) Ligne d’un service de chemin de fer métropolitain.
    • Je prends quel métro pour arriver chez toi ?
  6. (Par métonymie) Service de transport public qui dessert une ville.
    • Il faudra se débrouiller avec le métro.

SynonymesModifier

DérivésModifier

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  • 🚇
  •   métro figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : véhicule.

TraductionsModifier

Nom commun 3Modifier

Singulier Pluriel
métro métros
\me.tʁo\

métro \me.tʁo\ masculin

  1. (Courant en français d’outre mer) (Antilles) Métropole, mère-patrie.
  2. (Antilles) Métropolitain.
  3. (Afrique) (Désuet) Unité monétaire de France, franc français.

DérivésModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • métro sur l’encyclopédie Wikipédia  
  • Traduction en langue des signes française : métro