Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du latin statio.
(Propriété agricole) (Nouvelle-Calédonie) De l'anglais australien.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
station stations
\sta.sjɔ̃\

station \sta.sjɔ̃\ féminin

  1. Pause, arrêt que l’on fait dans un parcours.
    • C’était là, oui là, sous ces ombrages propices au doux repos et aux austères méditations que tous les jours, tous les matins, de dix heures à midi, les couples revenant du marché s’arrêtaient et faisaient des stations, des stations… trop longues pour être honnêtes. — (Louis Pergaud, Le Sermon difficile, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Nos recherches océanographiques se prolongèrent autour du récif jusqu’au 4 juillet, et nous effectuâmes douze stations comprenant prises d’eau et de températures, sondages, dragages, chalutages. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • On ne fait plus d’enfants, chez nous, sauf dans les coins pouilleux, dans les milieux de misère, certains samedis de paye, après stations devant les comptoirs des bistrots. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 75)
  2. Manière de se tenir.
    • Station verticale.
  3. (Astronomie) État d’une planète lorsqu’elle paraît n’avancer ni ne reculer dans le zodiaque.
    • Entre la direction et la rétrogradation, il y a toujours une station.
  4. Lieu où l’on s’arrête.
    • Une expédition autrichienne, participant aux observations circumpolaires de 1882-1883, établit une station d’hivernage à Jan-Mayen. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  5. (En particulier) Lieu fixe pour une activité particulière.
    • Le comte Wilczek fit confectionner une quantité de petits ballons en caoutchouc qu'on distribua, munis de dépêches, aux baleiniers en partance pour les mers du nord, afin que ceux-ci les lâchassent dans diverses stations de ces parages ; […]. — (Jules Gourdault, « Les récentes explorations polaires », dans la Revue des deux Mondes, 15e année, 3e période, tome 7, Paris, 1875, p. 718)
    • Il existe en France huit stations de radiosondage, dont la plus importante est celle de l'Observatoire Teisserenc de Bort, à Trappes, à 30 kilomètres de Paris. — (Pierre Rousseau, La Terre, ma Patrie, collection "Savoir', librairie Arthème Fayard, 1947, p. 341)
    • Mt Hutt est la plus grande station de l'île du Sud, avec 3,65 km2 de domaine skiable. C'est aussi l'une des plus célèbres et des plus appréciées, avec ses 683 mètres de dénivelé. — (Petit Futé Nouvelle-Zélande 2017/2018)
  6. (En particulier) Station-service
    • De l'autre côté de la rue, le panneau « ouvert 24/24 » de la supérette de nuit, accolée à la station d'essence, clignotait. Le parking et les rues alentour étaient calmes, à part les bruits de l'autoroute à un peu plus d'un kilomètre. — (Debra Driza, Mila 2.0, traduit de l'anglais(USA) par Justine Niogret, éd. Panini, 2014, vol. 1, chap. 16)
  7. (En particulier) Lieu où les voitures stationnent.
    • Prendre une voiture à la station.
  8.  
    Une station (8).
    (Chemin de fer) Endroit où s’arrête un convoi pour prendre et déposer les voyageurs. — Note : Il est utilisé pour les petites gares seulement, essentiellement dans le cas du métro, le terme courant étant gare dans les autres cas.
    • Je me suis procuré un horaire et je le consulte. La carte dont il est accompagné me fait connaître, station par station, le parcours du railway [sic] entre Tiflis et Bakou. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. II, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • Le pittoresque et agréable bourg de Wasigny, déjà station de la ligne d’Amagne-Lucquy à Hirson, est devenu depuis les lignes Wasigny-Signy-l’Abbaye-Mézières et Wasigny-Renneville-Berlize, le double point de départ de très séduisantes excursions dans les vallées de la Vaux et de la Malacquise. — (Le Bourg de Wasigny (Ardennes), par Albert Baudon, avec la collaboration de Armand Picard & de Honoré Duval, Reims : chez Matot-Braine, 1914, p. 5)
    • Le débarquement d’une automobile à quai était une manœuvre peu familière aux employés de la petite station, et le train s’attardait, et Psyché devenait impatiente. — (Pierre Louÿs, Psyché, 1927, p. 137)
    • Ils descendirent les marches de la station et, bientôt, se trouvèrent sous une voûte où ils déboutonnèrent leurs pardessus. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
  9. Lieu où l’on va prendre les eaux, des bains de mer, pratiquer des sports d’hiver etc.
    • Une à une les succursales des magasins de luxe parisiens, londoniens ou berlinois fermaient, devant rouvrir, l’été, dans les stations chic : Chamonix, Royat, ou Aix-les-Bains. — (Paul Margueritte, Jouir, t. 2, 1918, p. 260)
  10. (Triangulation & nivellement) Chacun des lieux où l’on se place pour faire l’observation convenable.
    • Traîneau, luge, tapis-luge ou chambre à air... choisis! C'est également le moment de faire du ski et de la planche à neige dans l'une des nombreuses stations de sports d'hiver, […]. — (Christine Ouin, ‎Louise Pratte & ‎Pascal Biet, J'explore le Québec : Mon premier guide de voyage, Éditions Ulysse, 2013, p.39)
    • Un coup de niveau est compris entre deux stations.
  11. (Marine) Étendue de mer assignée à des vaisseaux pour y établir une croisière pendant un temps fixé.
    • Ce bâtiment est en station dons tel parage. — Les bâtiments de la station. — Relever la station.
  12. (Télécommunications) Ensemble des installations de télécommunication d’où l’on émet ou d’où l’on relaie des messages, des dépêches, des émissions de radio ou de télévision.
    • […] et ce qu’on appelait la seconde flotte traversait l’Océan Pacifique, communiquant par la télégraphie sans fil avec la station asiatique et avec San Francisco. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 175 de l’éd. de 1921)
    • Les antennes de l’appareil étaient toutes secouées, dans la nuit, d’une vibration puissante, et le récepteur enregistrait à mesure les mots d’une dépêche en langue espagnole lancée par la station de Nauen […] — (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, p. 112)
  13. (Par extension) Chaîne radiophonique.
    • Changer de station.
  14.  
    Une station (14) de chemin de croix.
    (Christianisme) Une des quatorze images devant lesquelles les fidèles catholiques s’arrêtent en souvenir de Jésus-Christ montant au calvaire.
    • Les stations du Chemin de la Croix,
  15. (Christianisme) Église, chapelle ou autel désigné par l’autorité ecclésiastique, que l’on va visiter pour y faire certaines prières, afin de gagner des indulgences.
    • Les stations des sept églises à Rome.
    • Faire ses stations : Visiter les églises désignées pour y gagner les indulgences.
  16. (Christianisme) Ensemble des prédications du carême.
    • Ce prédicateur a été chargé de prêcher la station de carême, de donner la station de carême.
  17. Étendue de terrain.
    • On cite Picea Omorica, largement répandu en Europe avant les glaciations et maintenant localisé aux Balkans en stations restreintes. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p. 61)
    • Dès la fin novembre, les plantations de peupliers peuvent débuter […] À l’exception toutefois des stations où la nappe remonte près de la surface en hiver. Dans ces parcelles, mieux vaut attendre mars, voire avril. — (Vincent Thècle, Peupliers : comment réussir les nouvelles plantations, dans La France agricole, n° 3361 du 26 novembre 2010)
    • Leur but est de démontrer l’homologie de la flore et de la faune dans trois stations édaphiquement et climatiquement proches, distantes d’une dizaine de kilomètres. — (Jean-Michel Gobat, Michel Aragno & Willy Matthey, Le Sol vivant : bases de pédologie, biologie des sols, Presses polytechniques & universitaires romandes, 2010, p. 502)
    • Le gisement tuffeux de La Celle-sur-Seine que nous visiterons dimanche 6 mai est une des stations paléontologiques les plus importantes de la région parisienne. — (Bulletin bimestriel de l’Association des naturalistes de la Vallée du Loing et du Massif de Fontainbleau, 1951, vol.27-29, p.71)
  18. (En particulier) (Foresterie) Étendue de terrain dont le climat, la topographie, le sol, la flore et sa structure sont homogènes
    • Les stations d’un même type ou d’une même unité offrent les mêmes potentialités vis-à-vis des essences. Le forestier est alors guidé dans le choix d’essences adaptées à son terrain et dans ses itinéraires sylvicoles, au cours de diverses interventions : boisement, reboisement, régénération, marquage de coupe ou de travaux,… Dans une station donnée, il pourra s’attendre à une production donnée. — (Centre Régional de la Propriété Forestière (CRPF) Grand Est, Les milieux forestiers de la Plaine lorraine, juin 2016 → lire en ligne)
    • Ces attaques sont une conséquence de stress vraisemblablement engendrés par des successions d'années sèches. D'abord constatées dans des stations de plaines, elles se sont ensuite étendues aux stations de moyenne montagne où le grandis semblait dans son élément. — (Abies grandis sur l’encyclopédie Wikipédia  )
  19. (Nouvelle-Calédonie) Propriété agricole pratiquant généralement l’élevage extensif.

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • station sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin statio.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
station
\ˈsteɪ.ʃən\
stations
\ˈsteɪ.ʃənz\

station \ˈsteɪ.ʃən\

  1. (Chemin de fer) Gare, gare routière (d’autobus), station.
  2. Station service.
  3. station (pause, arrêt que l’on fait dans un parcours).
  4. (Audiovisuel) Chaîne de télévision, station de radio.
  5. Statut, position sociale.
    • She took the coffee and sipped it, smiling at herself. In what other society of our universe, she asked herself, could a person of my station accept an anonymous drink and quaff that drink without fear? — (Frank Herbert, Dune, 1965, éd. 2005 ISBN 978-0-450-01184-9)
  6. (Australie) (Nouvelle-Zélande) Ranch, ferme.

SynonymesModifier

Station service :

Chaîne de télévision :

DérivésModifier

Verbe Modifier

Temps Forme
Infinitif to station
\ˈsteɪ.ʃən\
Présent simple,
3e pers. sing.
stations
\ˈsteɪ.ʃənz\
Prétérit stationed
\ˈsteɪ.ʃənd\
Participe passé stationed
\ˈsteɪ.ʃənd\
Participe présent stationing
\ˈsteɪ.ʃə.nɪŋ\
voir conjugaison anglaise

station \ˈsteɪ.ʃən\ transitif

  1. Stationner, poster.

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • station sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais)  

DanoisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Commun Singulier Pluriel
Indéfini station stationer
Défini stationen stationerne

station \Prononciation ?\ commun

  1. (Chemin de fer) Gare, station.

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin statio.

Nom commun Modifier

Nombre Singulier Pluriel
Nom station stations
Diminutif stationnetje stationnetjes

station \staˈsjɔn\ neutre

  1. (Chemin de fer) Gare (pour les trains).
    • Het centraal station.
      La gare centrale.
  2. Poste, station de radio.
    • Een meteorologisch station.
      Une station météorologique.
  3. (Informatique) Lecteur.
    • Doe de DVD in station F.
      Mettez le DVD dans le lecteur F.

SynonymesModifier

gare
poste
lecteur

DérivésModifier

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 100,0 % des Flamands,
  • 99,3 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]


SuédoisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Commun Indéfini Defini
Singulier station stationen
Pluriel stationer stationerna

station \Prononciation ?\ commun

  1. Définition manquante ou à compléter. (Ajouter)
  2. (Chemin de fer) Gare, station.

PrononciationModifier