Étymologie

modifier
Dérivé de alerte, avec le suffixe -er.

alerter transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Avertir d’un danger en donnant l’alerte.
    • De même que l'inventeur du grand remplacement désire être grand-remplacé – qu'on n'en parle plus –, les ombrageux qui alertent jour et nuit contre un projet secret de gouvernement mondial espèrent son aboutissement. — (François Bégaudeau, Notre joie, Éditions Pauvert, 2021)
  2. Mettre en éveil.
    • Le bruit, les allées et venues des gens m'alertèrent. J'accourus avec un funèbre pressentiment, sans toutefois penser à un malheur aussi terrible. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 19)
    • Cette crise porte indubitablement la marque de l’activité humaine et se traduit concrètement par la multiplication de catastrophes naturelles et d’événements climatiques exceptionnels qui ont alerté les opinions dans nos pays et ont fortement accru la mobilisation citoyenne à l’égard des questions environnementales. — (Charte Urbaine Européenne II, Manifeste pour une nouvelle urbanité)
  3. (Internet) Signaler un commentaire hors charte au modérateur.
    • Alerter : sur les sites internet ayant une tribune d'expression libre pour les internautes, action qui consiste à signaler un commentaire hors charte au modérateur. L'amalgame fréquent des internautes consiste en un abus de clic sur cette option, à savoir qu'ils alertent un post conforme à la charte mais non conforme à leur façon de penser, faisant ainsi fi de la liberté d'expression et de pensée. — (nilslof, sur www.20minutes.fr/article/332219/commentaires/1)

Dérivés

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Références

modifier

Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

alerter \Prononciation ?\, 1er groupe (voir la conjugaison) transitif (graphie ABCD)

  1. Alerter.

Références

modifier