Ouvrir le menu principal

BretonModifier

ÉtymologieModifier

Composé de l’adjectif possessif hon (« notre, nos ») et du pronom hini.

Pronom possessif Modifier

hon hini \ɔ̃ˈn‿ĩː.ni\

  1. Le nôtre, la nôtre.
    • Ouzhpenn-ze, cʼhoantaat a rejont ober brezel d’ar broioù-all ivez, abalamour ma ne felle ket dezho ober, en o bro, an diskianterezh a raent-i en hon hini. — (Lan Inizan, Emgann Kergidu 1, Éditions Al Liamm, 1977, p. 191)
      De plus, ils voulurent faire la guerre aux autres pays aussi, car ils ne voulaient pas faire, dans leur pays, les folies qu’ils faisaient dans le nôtre.
    • Ar yezhoù skandinavek o deus hen graet ha n’o doa ket muiocʼh a abegoù eget hon hini d’ober o zreuz. — (J. A., Lenn keltiek, in Al Liamm, niv. 9, Gouere-Eost 1948, p. 74)
      Les langues scandinaves l’ont fait et elles n’avaient pas plus de raisons que la nôtre de faire leur chemin.

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

Pronoms possessifs en breton
Possédé
Singulier Pluriel
Possesseur Singulier 1re personne ma hini ma re
après da ’m hini ’m re
2e personne da hini da re
après da ’z hini ’z re
3e personne Masculin e hini e re
Féminin he hini he re
Pluriel 1re personne hon hini hor re
2e personne ho hini* ho re*
3e personne o hini o re
* Aussi utilisé au singulier et pluriel de politesse.