Voir aussi : Hune

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(ca. 1170) Du vieux norrois húnn « tête de mât »[1].

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
hune hunes
(h aspiré)\yn\

hune (h aspiré)\yn\ féminin

  1. (Marine) Sorte de plate-forme élevée qui est en saillie autour des mâts et qui sert à soutenir les hommes chargés des manœuvres hautes.
    • Mais une épave, un reste de carcasse, le tronçon d’un mât, une hune brisée, quelques planches, cela résiste, cela surnage, cela ne peut fondre ! — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • En tombant de la grande hune. — (Le corsaire le Grand Coureur, chant traditionnel)
  2. (Arts) (Par extension) Grosse pièce de bois terminée par deux tourillons et à laquelle une cloche est suspendue.

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   hune figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : bateau.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

HomophonesModifier

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

(ca. 1170)[1] Emprunt au vieux norrois húnn[2].

Nom commun Modifier

hune \Prononciation ?\ féminin

  1. (Marine) Hune.
    • Le tref windé tres k’a la hune — (La Vie de saint Gilles, édition de Bos et Paris, vers no 902)

Dérivés dans d’autres languesModifier

RéférencesModifier