FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin sensibilis (« qui peut être ressenti »), puis en bas latin « doué de sensibilité ».

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
sensible sensibles
\sɑ̃.sibl\

sensible \sɑ̃.sibl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui a la faculté de recevoir les impressions physiques.
    • Les êtres sensibles et les êtres inanimés.
    • Les parties nerveuses sont les plus sensibles.
    • sensible au froid, au chaud.
  2. (Sens figuré) En parlant des impressions morales.
    • Sensible aux maux d’autrui.
    • Il est très sensible aux beautés de la nature.
    • Je suis très sensible à votre attention, à ce que vous faites pour moi.
  3. (Absolument) Qui est aisément ému, touché, attendri.
    • Un homme, une femme sensible.
    • « Un autre moment », s’émeut le président… Je me demande s’il n’est pas trop sensible pour diriger le pays.— (Samuel Gontier, TF1 ouvre une cellule de soutien psychologique à Emmanuel Macron, Télérama, décembre 2021)
  4. Qui se fait sentir ; qui fait impression sur les sens.
    • D'abord pisiformes, durs et peu sensibles, ces boutons grossissent, s’abcèdent, deviennent douloureux et fluctuants. — (G. Marotel, Parasitologie vétérinaire, J.-B. Baillière & fils, 1927, page 520)
    • Des hommes tels que Galilée ou Carnot, qui possédaient à un degré extraordinaire cette Intelligence des Analogies, ont ainsi créé l’Énergétique par généralisations progressives, prudentes et hardies tout ensemble, de relations expérimentales et de réalités sensibles. — (Jean Perrin, Les Atomes, Félix Alcan, 1913, édition 1924, p.I)
  5. (Sens figuré) En parlant des impressions morales.
    • Et comme l’instrument du sensible troubadour était presque aussi connu que sa personne, que d'ailleurs il n'y avait guère que lui qui jouât de la guitare dans le pays , chacun s'était écrié : « […] ». — (Paul de Kock, L'amant de la lune, Bruxelles : chez Meline, Cans & Cie, 1847, page 52)
    • Il m’a fait un sensible plaisir, un plaisir très sensible.
    • Cette mort m’a été fort sensible.
    • Plusieurs entreprises, dont Medium, Joyent, PayPal et Stripe ont rompu leurs contrats avec le site. La modération des contenus par les services de paiement est une question sensible, qui gêne ces groupes eux-mêmes, mais semble rester efficace. — (Next INpact, Gab, le Twitter de la droite américaine, « contraint » de fermer, 29 octobre 2018 → lire en ligne)
  6. Qui se fait sentir ou qui se fait remarquer aisément.
    • On peut en conclure que les perméants hydrophiles utilisés ne donnent pas lieu à une adsorption sensible sur les structures musculaires (auquel cas R aurait une tendance à augmenter dans le domaine des concentrations faibles). — (Archives des sciences physiologiques, 1960, volumes 14 à 15, page 307)
    • C'est un bon métier que celui de prophète, mais à la condition d'y éviter les trop grosses bourdes et de ne pas montrer aux simples mortels combien est peu sensible parfois l’écart entre une prédiction et une bévue. — (Anatole Claveau, Les snobs, dans Sermons laïques, Paris : Paul Ollendorff, 1898, 3e édition, page 39)
  7. (Métrologie) Qui marque les plus légères différences, les plus légères variations.
    • Nous avons déjà vu que les procédés de détection des isotopes sont suffisamment sensibles pour permettre des dilutions très considérables de l'élément marqué. — (Exposés annuels de biochimie médicale, éditions Masson & Cie, 1948, volumes 8-9, page 88)
  8. (Musique)
  9. (Renseignement) Qui ne peut être dévoilé sans nuire aux entités qu'elle concerne.
  10. (Par euphémisme) Mal famé.
    • Un quartier sensible.

AntonymesModifier

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
sensible sensibles
\sɑ̃.sibl\

sensible \sɑ̃.sibl\ féminin

  1. (Musique) Septième note, ou degré, de la gamme, lorsque celle-ci est un demi-ton diatonique sous la tonique (premier degré de la gamme).
    • Dans le ton d’ut, la sensible est le si.

Quasi-synonymesModifier

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
sensible sensibles
\sɑ̃.sibl\

sensible \sɑ̃.sibl\ masculin et féminin identiques Personne qui est aisément ému, touché, attendri.

Nom commun 3Modifier

Singulier Pluriel
sensible sensibles
\sɑ̃.sibl\

sensible \sɑ̃.sibl\ masculin

  1. (Philosophie) Ce qui est susceptible d’être perçu par les sens, ou, plus largement, l’ensemble des impressions et des représentations.

AnagrammesModifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussiModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • sensible sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

AllemandModifier

Forme d’adjectif Modifier

sensible \zɛnˈziːblə\

  1. Accusatif féminin singulier de la déclinaison faible de sensibel.
  2. Accusatif féminin singulier de la déclinaison forte de sensibel.
  3. Accusatif féminin singulier de la déclinaison mixte de sensibel.
  4. Accusatif neutre singulier de la déclinaison faible de sensibel.
  5. Accusatif pluriel (à tous les genres) de la déclinaison forte de sensibel.
  6. Nominatif féminin singulier de la déclinaison forte de sensibel.
  7. Nominatif féminin singulier de la déclinaison mixte de sensibel.
  8. Nominatif pluriel (à tous les genres) de la déclinaison forte de sensibel.
  9. Nominatif singulier (à tous les genres) de la déclinaison faible de sensibel.

PrononciationModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin sensibilis.

Adjectif Modifier

Nature Forme
Positif sensible
Comparatif more sensible
Superlatif most sensible

sensible \ˈsɛn.sə.bəl\

  1. Sensé, raisonnable.

Quasi-synonymesModifier

NotesModifier

AntonymesModifier

PrononciationModifier

EspagnolModifier

ÉtymologieModifier

Du latin sensibilis.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
sensible
\Prononciation ?\
sensibles
\Prononciation ?\

sensible \Prononciation ?\ masculin et féminin identiques

  1. Sensible.

DérivésModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  • « sensible », dans Diccionario de la Real Academia Española, 23e édition