Ouvrir le menu principal

Conventions internationalesModifier

Symbole Modifier

wit

  1. (Linguistique) Ancien code ISO 639-3 du wintu séparé en nol, wnw et pwi le 23 janvier 2013[1].

RéférencesModifier

AfrikaansModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du néerlandais wit.

Adjectif Modifier

wit \Prononciation ?\

  1. Blanc.

SynonymesModifier

PrononciationModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Voir le suédois veta, le néerlandais weten et l’allemand wissen.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
wit
\wɪt\
wits
\wɪts\

wit \wɪt\

  1. Intelligence, capacité intellectuelle.
    • Where she has gone to is beyond the wit of man to say.
      La question de savoir où elle est partie est inaccessible à l’homme.
    • The opportunity was right in front of you, and you didn’t even have the wit to take it!
      L’occasion était juste devant toi, et tu n’as même pas eu la présence d’esprit de la saisir !
  2. Humour rapide, esprit.
    • The best man’s speech was hilarious, full of wit and charm.
      Le discours du témoin était hilarant, plein d’esprit et de charme.
  3. Pince-sans-rire, humoriste, homme d’esprit.
    • Your friend is quite a wit, isn’t he?
      Votre ami est un sacré numéro, n’est-ce pas ?

DérivésModifier

Verbe Modifier

wit \wɪt\

  1. (Archaïsme) À savoir, c’est.
    • […] there is one anciently common to most towns, great or small: to wit, a workhouse; — (Charles Dickens, Oliver Twist)
      […] il en est un commun à la plupart des villes grandes ou petites : c’est le dépôt de mendicité.

ConjugaisonModifier

Infinitif to wit
Impératif wit!
Participe présent witting
Participe passé wist
Présent de l’indicatif Indicatif passé
1e personne du singulier I wot I wist
2e personne du singulier thou wost, wot(test) (archaïque); you wot thou wist(est) (archaïque), you wist
3e personne du singulier he wot, she wot, it wot he wist, she wist, it wist
1e personne du pluriel we wit, wite we wist
2e personne du pluriel ye wit, wite (archaïque); you wit, wite ye wist (archaïque), you wist
3e personne du pluriel they wit, wite they wist

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • wit sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais)  

Créole haïtienModifier

ÉtymologieModifier

Du français huit.

Adjectif numéral Modifier

wit \wit\

  1. Variante de uit.
Précédé
de sèt
Cardinaux en créole haïtien Suivi
de nèf

Créole mauricienModifier

 

ÉtymologieModifier

Du français huit.

Adjectif numéral Modifier

wit \Prononciation ?\

  1. Huit.
Précédé
de set
Cardinaux en créole mauricien Suivi
de nef

Flamand occidentalModifier

Forme de verbe Modifier

wit \Prononciation ?\

  1. Deuxième personne du singulier du verbe witn.

RéférencesModifier

  • Hergé, D'aveteurn van Kuiftsje, Et Doenker Ejland, Casterman, 2015 ISBN 9789030327479, p. 1

MétchifModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du français huit.

Adjectif numéral Modifier

wit \Prononciation ?\

  1. Huit.

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Voir l’anglais white, le suédois vit et l’allemand weiß.

Adjectif Modifier

Forme Positif Comparatif Superlatif
Forme indéclinée wit
\ʋit\
witter witst
Forme déclinée witte
\ˈʋitə\
wittere witste  
Forme partitive wits witters

wit \ʋit\

  1. Blanc.

DérivésModifier

AntonymesModifier

Nom commun Modifier

wit \ʋit\ neutre

  1. Blanc.
    • het wit van het oog : le blanc de l'œil.
    • een half wit : un demi-pain blanc.
    • zich in het wit kleden : se mettre en blanc.
    • iets wit laten : laisser quelque chose en blanc.
    • zij trouwde in het wit : elle s'est mariée en blanc
  2. (Jeu d’échecs) Blanc.
    • met wit spelen : jouer avec les blancs
  3. (Imprimerie) Cadratin.

DérivésModifier

AntonymesModifier

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 99,2 % des Flamands,
  • 99,3 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]