Ouvrir le menu principal

Cette page liste et répond aux questions sur les mots les plus fréquemment posées. Ces questions peuvent être signalées au moyen de cette image représentant un perroquet :

Tanygnathus megalorynchos - Barraband.jpg

Sommaire

Comment appelle-t-on une personne qui fête son anniversaire ?Modifier

  • Un(e) jubilaire, bien que ce terme soit d’usage peu fréquent.

Quel est l’animal dont on mange les os avant la chair ?Modifier

Comment appelle-t-on une personne ou un animal sans dents ?Modifier

Comment appelle-t-on celui qui ne bégaie pas ?Modifier

  • Le mot « bègue » ne possède pas de contraire.

Comment appelle-t-on une personne qui ne peut pas (ou plus) parler ?Modifier

  • Une muette, un muet (par incapacité permanente).
  • Une personne aphone (par incapacité temporaire, une extinction de voix par exemple).
  • Un personne qui a un chat dans la gorge : voir « avoir un chat dans la gorge » (« (Figuré) Éprouver quelque embarras dans le gosier qui empêche de chanter ou de parler. »).

Comment appelle-t-on une personne qui ne veut pas parler (ou qui parle peu) ?Modifier

Comment appelle-t-on une personne qui ne pense qu’à elle-même ?Modifier

Comment appelle-t-on une personne qui récupère et vend des meubles, des objets, des vêtements usésModifier

Comment appelle-t-on une personne qui aime la France ?Modifier

  • Un(e) francophile.
  • Si cette personne est française, c’est un(e) patriote.
  • Si cette personne est française, ça peut être un(e) nationaliste (connotation parfois péjorative, principalement selon les affinités politiques).

Comment appelle-t-on une personne qui aime le français ?Modifier

  • Un(e) francophile, mais ce terme vaut aussi pour une personne qui aime la France.
  • → voir fransquillon (« Désignation péjorative d’un Belge cherchant à parler français de façon puriste ou d’un Flamand d’expression française. »).

Comment appelle-t-on une personne qui a perdu un enfant ?Modifier

  • Une personne désenfantée.
  • On a proposé les termes « papange », « mamange » et « parange ».
  • L’adjectif « orbe » au sens de « Qui est privé de ses enfants, qui les a tous perdus. »[1] n’est plus guère compris aujourd’hui.

Avec perdre pris dans un autre sens :

  1. Pierre Larousse, Grand Dictionnaire universel du dix-neuvième siècle, Volume 11 (MEMO-O), 1874, page 1413 colonne 1, entrée « ORBE, adj. » ; fac-similé de la page 1413 procuré par Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k205363w/f1416.image.r=.langFR .

Comment appelle-t-on une personne qui ne travaille pas ?Modifier

Parmi ces mots, certains sont péjoratifs (!) :

Comment appelle-t-on une personne qui ne marche pas ?Modifier